SiGMA

26 Capital prêt pour un accord de 2,6 milliards de dollars avec Okada Manille

Posté Nov 07, 2022 12:48 Category: Asie , Casinos Terrestres , Fusions et acquisitions , Posté par Sharon Singleton

Malgré les perturbations causées par le milliardaire Kazuo Okada, Jason Ader (PDG de 26 Capital Acquisition Corp) a déclaré qu’il était prêt pour une fusion de 2,6 milliards de dollars avec Okada Manila aux Philippines

Dans le cadre d’un accord qui permettrait à la plus grande station balnéaire intégrée des Philippines d’être cotée au NASDAQ, 26 Capital avait convenu d’une fusion avec Okada en octobre de l’année dernière. Le complexe est exploité par Tiger Resort Leisure & Entertainment dont le propriétaire est Universal Entertainment, basé au Japon.

La fusion devait être achevée fin septembre, mais l’homme d’affaires japonais Kazuo Okada avait pris le contrôle du complexe en mai, reprenant sa position au conseil d’administration. Il en avait été exclu en 2017. 

Le régulateur du marché, la Philippines Amusement and Gaming Corp. (PAGCOR) est intervenu en septembre, obligeant Okada et son équipe à quitter la propriété.

Pour Ader, il s’agit d’un investissement solide

C’est une histoire fascinante, elle mérite qu’on en fasse un film a déclaré Jason Ader, le PDG de 26 Capital, à SiGMA News dans un entretien. Heureusement, Universal a repris le contrôle du complexe, et la croissance a été meilleure que prévu.

L’opportunité d’investir dans un cadre de reprise post-pandémique reste attrayante, même si Macao est très limité par la politique zéro-Covid. Nous avons prolongé l’échéance d’un an pour la mise en place de l’accord de fusion, à compter de la date d’expiration du 30 septembre. Nous n’avons clairement pas besoin d’autant de temps, mais je pense qu’Universal voulait envoyer un message fort. Un an, c’est plus que suffisant. Nous devrions être en mesure de conclure l’accord dans les délais conclut-il.

Les auditeurs examinent actuellement la comptabilité pour les investisseurs potentiels. Un formulaire de divulgation complet devrait être envoyé aux investisseurs en début d’année prochaine. Une fois ces étapes franchies, Ader a déclaré que l’accord serait soumis au vote des actionnaires.

Bien que de nombreuses transactions de sociétés d’acquisition à vocation spéciale (SPAC) n’aient pas réussi aux États-Unis en raison du ralentissement de l’économie, de la hausse des taux d’intérêt et de la chute des cours des actions, Ader soutient que l’intérêt pour la transaction Okada reste plus fort que jamais alors que l’Asie ouvre à nouveau ses portes à un monde post-Covid. 

Une stratégie différente

Je pense qu’il y avait tout simplement beaucoup trop de SPAC au cours de la période 2019/2020 ; trop d’argent collecté et de transactions prématurées nous dit Ader.

Ce que j’ai essayé de faire différemment, c’est de m’assurer que les flux de trésorerie étaient suffisants, que les bénéfices l’emportaient pour que nous ne pas avoir besoin de financements. C’est certainement le cas pour Okada Manille, qui est rentable pratiquement tous les jours. 

Le second point en faveur de l’accord est qu’il s’agit d’un actif physique. Selon Ader, cela coûterait plus de 4 milliards de dollars s’il devait être construit aujourd’hui.

La majorité des SPAC étaient des entreprises technologiques de stade intermédiaire à avancé qui manquaient de maturité et/ou n’avaient pas d’actif physique impliqué dans leur transaction .

Ader a déjà comme vision une expansion en dehors des Philippines – potentiellement à New York. 

Rejoignez-nous : 14 – 18 novembre 2022 à MALTE

C’était l’un des premiers pays européens à réglementer le secteur des jeux ! Malte est une plaque tournante du commerce mondial, un choix évident pour la présence de SiGMA en Europe et une base solide pour l’avenir de l’iGaming. L’île offre une pléthore de perspectives aux investisseurs et aux entrepreneurs qui cherchent à façonner l’avenir de cette entreprise de plusieurs milliards de dollars.

Related Posts