Les universités américaines forment à l’esport

Content Team il y a 1 an
Les universités américaines forment à l’esport

L’esport a indéniablement consolidé sa position dans le paysage économique et sportif mondial. Ce secteur représente des millions de dollars en salaires, en gains, en contrats de sponsoring et en droits de retransmission en continu. Cette émergence n’a pas échappé aux écoles : des cursus esport sont aujourd’hui proposés dans les universités et les établissements d’enseignement supérieur du monde entier, en particulier aux États-Unis et en Chine, des pays qui font figure de pionniers en la matière.

La valeur de l’industrie esport est estimée à 1,6 milliard de dollars et son audience à 540 millions de personnes – sa croissance semble inéluctable. Les membres de l’équipe de Toronto Ultra ont récemment assuré leurs doigts pour plus d’un million de dollars par joueur, ce qui témoigne de la valeur que représentent les participants et les compétitions auxquelles ils prennent part.

De tels développements dans le domaine des sports électroniques signifient qu’une industrie encore plus lucrative, équilibrée et développée peut se développer et prospérer.

Le cursus esport des universités : l’Université Memorial de Floride

Des initiatives telles que celle de l’Université Memorial de Floride (FMU) explorent de nouvelles voies créatives. Le projet permet aux étudiants de développer leurs compétences dans une variété de disciplines, avec différents jeux, consoles et environnements. Ils peuvent aussi apprendre à développer eux-mêmes des jeux.

Le projet a été créé par Craig Skilling, l’ancien directeur des sports électroniques de la FMU. Il a été licencié en raison de la pandémie de Covid-19 ; depuis, il a transposé les principes qu’il enseignait à la FMU à d’autres projets dans de nombreuses universités. Les étudiants apprennent à coder et même à animer leur propre matériel.

Les objectifs du projet de la FMU – et de ceux qui en découlent, comme à l’Université Saint Thomas et à l’Université internationale de Floride – sont de donner aux étudiants la possibilité de créer leurs propres jeux, du début à la fin.

Le taux de participation est extrêmement élevé ; certains programmes ont attiré plus de 200 étudiants.

Skilling s’est exprimé sur l’avenir de ces initiatives. Selon lui, il reste encore beaucoup de progrès à faire. Il pense qu’un accès équitable sera la clé d’une croissance positive de ce sport.

L’inclusivité en matière d’esports universitaires

L’accès et l’inclusion sont une priorité dans l’enseignement de l’esport. À titre d’exemple, le collège communautaire du comté de Montgomery a pris des mesures pour maximiser la diversité.

Décrit par les médias de l’établissement comme un environnement compétitif intrinsèquement inclusif, l’esport est tout à fait unique en son genre. Cela est dû à l’absence d’exigences physiques, en général primordiales dans les sports traditionnels. L’établissement de Montgomery a inauguré un programme d’athlétisme mixte Mustangs au printemps 2020, qui a connu un succès compétitif tout à fait impressionnant.

Les Mustangs ont été champions de la NJCAAe (Association nationale d’esport des collèges préuniversitaires) ; trois membres de l’équipe ont participé aux éliminatoires de la NECC (Conférence nationale des collèges d’athlétisme) et plusieurs joueurs ont été admis dans l’équipe académique de l’EPAC (Conférence athlétique de l’Est de la Pennsylvanie).

Ces résultats, et bien d’autres encore, ont été obtenus grâce à l’utilisation d’un système fondé sur trois principes distincts. Traitant le projet avec le même soin et la même attention que n’importe quel autre sport, le collège Montgomery a réservé un espace et mis à disposition l’équipement nécessaire pour que les joueurs puissent obtenir les meilleurs résultats.

Les Mustangs se sont également engagés à favoriser l’inclusion afin de garantir un climat de solidarité. Les joueurs signent même un document : ils s’engagent à traiter tous les membres – et même les personnes extérieures à la communauté – avec dignité et respect.

Enfin, le collège s’est engagé à fournir un accompagnement sous la forme de programmes de développement professionnel, de services de santé mentale et de dispositifs d’apprentissage afin d’attirer et de maintenir l’intérêt d’un éventail d’étudiants aussi large que possible.

En appliquant ces principes de manière efficace et ciblée, l’école devrait fournir une excellente plate-forme pour contribuer au développement d’une industrie qu’elle considère comme faisant partie intégrante de l’avenir, non seulement parce que la technologie est impliquée, mais aussi en raison de la diversité des joueurs d’esport.

Universités : l’État du Michigan offre désormais des bourses d’études esport

De nombreuses universités sont aujourd’hui en mesure de proposer de brillantes installations et des frais de scolarité très intéressants. L’État du Michigan a d’ailleurs fait les gros titres avec son programme universitaire de bourses complètes et partielles.

Le milieu très exigeant et compétitif de l’esport exige une grande concentration et un investissement important, et ce de plus en plus tôt. L’octroi de bourses d’études et l’offre de compétitions significatives contre les 30 équipes universitaires d’esport qui existent aujourd’hui aux États-Unis constituent une étape importante dans la construction d’un écosystème propice aux opportunités et aux succès continus.

Concours national

Les tentatives qui ont été faites pour favoriser l’inclusion n’auront bien sûr que peu de valeur sans la compétition. En raison de la nature même des jeux vidéo, il s’agit d’un aspect de l’esport que l’on ne peut négliger.

Les possibilités de compétition, à tous les niveaux, commencent à devenir de plus en plus accessibles. L’université de Stockton a récemment fait la une des journaux ; son campus Galloway accueillera prochainement le championnat esport de l’État du New Jersey.

Cette compétition verra 22 des meilleures équipes de sport électronique des lycées et collèges de l’État du New Jersey se disputer plusieurs titres dans le cadre des finales de printemps de Garden State Esports.

Tout cela met en lumière à la fois la demande et les nouvelles opportunités qui s’offrent aux joueurs d’esports… même les plus jeunes (ce qui est incroyablement important étant donné que 24 % de toutes les personnes de moins de 18 ans sont des joueurs de jeux vidéo). Ce secteur est une tendance de masse pour cette tranche d’âge. En ce sens, la capacité de l’esport à faciliter l’épanouissement social, émotionnel et scolaire d’un large éventail de groupes démographiques est légitimée.

SiGMA Amériques

SiGMA Amériques arrive au Brésil en juin. Ce Sommet incontournable vous fera découvrir une mine de connaissances sur le secteur. Des orateurs de premier plan seront présents et vous pourrez profiter d’une pléthore d’opportunités de réseautage de premier ordre.

 

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 1 an
Andjelka Jovanovic
il y a 1 an
Content Team
il y a 1 an
Content Team
il y a 1 an