fbpx

SiGMA

Disney veut rejoindre le marché des paris sportifs

Posté Sep 16, 2022 15:29 Category: Amériques , En ligne , Paris Sportifs , Posté par Sharon Singleton

Le PDG de Disney, Bob Chapek, a déclaré que son réseau sportif ESPN recherchait un partenaire pour l’aider à rejoindre le marché en plein essor des paris sportifs aux États-Unis

Le PDG de Disney a déclaré à David Faber (CNBC) lors d’une interview qu’ESPN ne proposerait jamais de paris sportifs… mais pourrait bien s’associer à un tiers qui s’en chargerait.

Chapek a déclaré en août que Disney et ESPN étaient en contact depuis « assez longtemps » avec différentes plateformes de paris sportifs.

Depuis leur légalisation aux États-Unis en 2018, les entreprises médiatiques ont très vite conclu des accords avec des sociétés de jeux et des ligues sportives.

Selon un rapport du cabinet de conseil KPMG, proposer des paris légalisés augmenterait l’intérêt des téléspectateurs pour la programmation sportive en direct et favorise une plus grande rétention lors des événements. Les fans de sport ayant placé un pari ont tendance à regarder le match plus longtemps.

KPMG a estimé que, combinés, les marchés des sports, des paris et des médias valaient plus de 135 milliards de dollars en 2021. Au cours du premier semestre de cette année, les entreprises ont conclu 18 transactions – l’équivalent de toute l’année 2019.

Disney et les Paris sportifs

Mais ESPN, un réseau de diffusion sportive florissant aux États-Unis, prend son temps.

Le président d’ESPN Jimmy Pitaro a déclaré lors d’un podcast (June Sports Media) que les paris sportifs étaient un « must-have » pour le réseau… mais que la société procédait avec prudence pour s’assurer qu’elle faisait bien les choses.

Disney a pris soin de ne pas associer sa marque familiale à une quelconque forme de jeu, et cela comprend les paris sportifs.

ESPN diffuse déjà des podcasts dédiés aux jeux de hasard et intègre du contenu lié aux paris dans ses émissions. L’entreprise a également conclu des accords avec Caesars Entertainment et DraftKings, qui ont le droit de diffuser de la publicité pour leurs offres de paris sur les plateformes d’ESPN.

Au 2T22 Daniel Loeb, un investisseur activiste, a acquis 0,4% de Disney pour 1 milliard de dollars. Loeb a d’abord poussé Disney à se séparer du réseau sportif, avant de déclarer qu’il comprenait désormais le potentiel d’ESPN, une verticale qui peut aider Disney à atteindre un public mondial afin de générer des revenus.

LES 300 SPARTIATES

Après un triomphe en Asie et en Europe, AGS emmène 300 de ses meilleurs affiliés à Malte pour un voyage de luxe tout compris. L’événement aura lieu du 14 au 18 novembre, lors de SiGMA Europe.

Pour en savoir plus sur les 300 Spartiates, cliquez ici.

Related Posts

L’indice AGEM chute de 11%…

L'indice mensuel de l'Association of Gaming Equipment Manufacturers (AGEM) baisse de 11 % par rapport au mois précédent, entrainé dans…

Macao : GGR en hausse…

Le GGR (gross gambling revenue) de Macao est en hausse en ce mois de septembre, par rapport au mois précédent...…