La Corée du Sud approuve les paris en ligne sur les courses de chevaux

Content Team il y a 1 an
La Corée du Sud approuve les paris en ligne sur les courses de chevaux

L’Assemblée nationale de la Corée du Sud a franchi une étape décisive dans la revitalisation de son secteur des courses, gravement touché par la pandémie de COVID-19. Grâce à des amendements à la loi portant sur les courses de chevaux, les paris en ligne sur les courses ont été autorisés. Cette mesure vise à redynamiser le secteur et à atténuer les retombées économiques de la pandémie.

Un premier pas vers la reprise de l’industrie en Corée du Sud

Lors d’une session plénière qui s’est tenue le 25 mai, l’Assemblée nationale a adopté l’amendement autorisant les personnes âgées de 21 ans et plus à parier en ligne sur les courses de chevaux. Afin de garantir des pratiques de jeu responsables, les législateurs ont intégré diverses mesures à la législation : l’obligation de s’inscrire en personne dans un hippodrome pour ouvrir un compte de paris en ligne, la réduction du nombre de lieux de paris terrestres…

Afin de maintenir un environnement de jeu équilibré, des restrictions supplémentaires ont été proposées. Les paris sur les courses individuelles peuvent être plafonnés à 50 000 wons (38 $), avec un maximum de cinq courses par évènement. En outre, des limites supplémentaires portant sur le volume total des billets pourraient être mises en place.

La légalisation des paris en ligne sur les courses de chevaux en Corée du Sud fait l’objet de discussions depuis des années. Toutefois, les inquiétudes liées au jeu compulsif ont freiné le soutien. L’impact dévastateur de la pandémie de coronavirus sur le secteur coréen des courses hippiques, qui a entraîné la fermeture prolongée des hippodromes au plus fort de la transmission du virus, a contraint le gouvernement à reconsidérer sa position.

Les pertes subies par l’Association coréenne des courses (KRA) ont atteint le montant stupéfiant de 12,6 milliards de wons (9,5 milliards de dollars). Cette situation a eu un effet en cascade sur les éleveurs, les services de soutien et des milliers d’employés, tout en entraînant une baisse substantielle des recettes fiscales. La situation financière désastreuse de l’industrie a incité le gouvernement à dépasser ses réserves et à accepter la légalisation des paris en ligne afin de redynamiser le secteur.

Dans ce contexte, la KRA a mis en place un programme pilote pour les paris en ligne, qui devrait débuter au cours du second semestre de cette année. Il sera suivi d’une application complète attendue pour la seconde moitié de 2024.

Selon Yoon Jae-gap, membre du Parti démocrate de Corée du Sud et l’un des auteurs du projet de loi, le système nouvellement approuvé “permettra aux fermes d’élevage de chevaux et à l’industrie nationale des courses hippiques de se normaliser et de se développer après avoir été gravement affectées par le COVID-19”. Insistant sur l’engagement à soutenir l’industrie, il a déclaré : “Nous ferons de notre mieux pour fournir un soutien juridique et institutionnel”.

Exprimant sa satisfaction quant à l’adoption du projet de loi, Chung Woon-chun, membre du Parti du pouvoir populaire, a déclaré : “Je suis ravi que nous puissions désormais protéger les travailleurs des courses de chevaux et de l’industrie hippique contre des catastrophes telles que le COVID-19 et garantir leurs droits et leurs intérêts”. Il a également attiré l’attention sur le potentiel de développement de l’industrie et son impact fiscal positif : “Les fonds destinés au développement de l’industrie peuvent désormais augmenter, contribuant ainsi à l’essor de l’industrie de l’élevage. Nous espérons qu’ils joueront un rôle fiscal positif en stabilisant des impôts comme la taxe spéciale pour les zones rurales et l’impôt sur les loisirs”.

Les amendements à la loi avaient déjà reçu l’approbation d’une sous-commission d’examen législatif en février, ce qui rendait l’adoption de la semaine dernière presque certaine. Ce progrès législatif marque une étape importante dans la mise en œuvre du nouveau système, qui apporte soutien et espoir au secteur des courses hippiques en Corée du Sud.

Rejoignez-nous à Manille en juillet

En juillet, rejoignez-nous à Manille pour le Sommet SiGMA Asie, soutenu par PAGCOR, et plongez-vous dans l’univers des marchés des jeux asiatiques et philippins. Participez à des discussions approfondies sur la réglementation des jeux, les tendances du secteur et les perspectives d’avenir. Ne manquez pas l’occasion de rencontrer les principaux acteurs régionaux et mondiaux et d’obtenir des informations précieuses.

Restez également à l’affût car un prochain numéro de SiGMA Magazine consacré aux marchés asiatiques arrive ! Il comprendra des interviews exclusives et des points de vue brillants de KOLs tels qu’Alejandro Tengco, président de PAGCOR. Cette publication fournira une couverture inégalée du paysage des jeux dans la région.

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 1 an
Andjelka Jovanovic
il y a 1 an
Content Team
il y a 1 an
Content Team
il y a 1 an