“Nous pensons toujours à l’échelle mondiale” – Alex Miller, 3SNET

Content Team il y a 1 an
“Nous pensons toujours à l’échelle mondiale” – Alex Miller, 3SNET

L’interview de Alex Miller, de 3SNET, est le dernier entretien Affiliate Grand Slam.

Alex Miller nous parle de leur réseau CPA (qui cible les annonceurs, les affiliés, les opérateurs de jeux et les éditeurs), de leurs offres, de leurs processus de vérification, de leurs problèmes et de leurs solutions – découvrez son parcours.

SiGMA : Quand le réseau CPA de 3SNET a-t-il décollé ? Que proposez-vous ?

Alex Miller : 3SNET a été créé en mai 2016. Nous fournissons des services d’affiliation marketing.

Notre mission est de faire en sorte que la vie soit plus facile et le travail plus efficace, pour tous les acteurs du marché. Le réseau 3SNET, en tant qu’agrégateur d’offres du monde entier, aide les annonceurs, les grandes équipes, les acheteurs de médias et les indépendants qui nous sont affiliés. Les annonceurs le trouvent pratique, car ils n’ont pas besoin de communiquer avec un grand nombre d’éditeurs.

De leur côté, les éditeurs bénéficient d’un soutien complet : toutes les offres, qu’il est possible de filtrer selon différents critères et statistiques, sont réunies en un seul endroit. Nos gestionnaires donnent également des recommandations aux propriétaires de sites web ou d’applications, optimisent la monétisation du trafic sur la base de statistiques, et aident à l’intégration des trackers. Une section spéciale, avec des codes promo, permet d’obtenir une réduction, un bonus ou d’utiliser divers services gratuitement pendant une certaine période.

SiGMA : Combien d’annonceurs, d’éditeurs et d’opérateurs de jeux relèvent du portefeuille de 3SNET ?

Alex Miller : Des annonceurs du monde entier collaborent avec nous. Notre réseau comprend plus de 4 000 offres, allant des petits labels locaux à des marques internationales vérifiées. Nos partenaires comptent plus de 21 000 éditeurs, dont la qualité du trafic a été vérifiée manuellement.

SiGMA : Sur quels marchés verticaux et géographiques vous concentrez-vous ?

Alex Miller : Le réseau 3SNET propose des offres de jeux d’argent, de paris, de prêts et de rencontres. La zone géographique que nous visons est tout simplement le monde entier. Nous pensons toujours à l’échelle mondiale et suivons les tendances les plus marquantes car, de temps en temps, certains GEO deviennent plus importants et il est nécessaire d’en tirer un maximum de profit. Par exemple, l’année dernière, le Brésil était populaire, puis les États-Unis. Aujourd’hui, nous remarquons que l’attention se porte sur le Canada.

Actuellement, nous bénéficions de nombreux liens efficaces et éprouvés avec une variété de GEO : Amérique du Nord et du Sud (États-Unis, Pérou, Chili, Brésil, Argentine, Canada), Europe (Allemagne, France, Italie, Portugal), Afrique (Afrique du Sud, Kenya, Ghana) et Inde, ainsi que les pays de la CEI (Ouzbékistan, Kazakhstan, Russie, Ukraine). Pour rejoindre un nouveau marché et comprendre ses règles de fonctionnement, l’équipe de 3SNET prépare des revues spéciales avec des descriptions détaillées des lois, du public cible et des principes régissant la publicité.

SiGMA : Quel type d’offres de monétisation du trafic proposez-vous ? À quelle fréquence les mettez-vous à jour ?

Alex Miller : Les modèles de paiement : CPA, CPL, Rev Share, et Hybride (CPA + RS). Les paiements sont effectués avec régularité 2 fois par semaine. Pour les affiliés et partenaires de confiance, il existe des offres privées ainsi que des taux plus élevés.

La liste des offres est mise à jour quotidiennement. Le service des ventes et les gestionnaires de comptes ajoutent constamment de nouvelles offres. Ils s’efforcent d’améliorer les conditions, d’augmenter les tarifs et de rendre compte des nouvelles créations.

SiGMA : Comment garantissez-vous la qualité des offres sur votre réseau ?

Alex Miller : Nous attendons des annonceurs qu’ils disposent de licences et qu’ils fournissent du contenu et des pages destinées à la campagne publicitaire. La qualité du produit est également essentielle : nous attendons une facilité d’inscription, une familiarité avec les joueurs et avec les méthodes de paiement, ainsi que la mise en place d’une variété d’autres services.

Nous choisissons des annonceurs disposant d’une plateforme de suivi et d’une boucle permettant un retour d’information sur la qualité du trafic. Cela nous permet de contrôler en permanence la qualité.

SiGMA : Comment se déroule la procédure de sélection des éditeurs ?

Alex Miller : Pour commencer à travailler avec 3SNET, il faut remplir un formulaire d’inscription détaillé. Ensuite, le nouveau partenaire est interviewé par le manager (compétences et qualités pertinentes pour le travail, expérience avec les marchés verticaux, les GEO et les sources). Les captures d’écran des statistiques fournies sont également vérifiées : nous demandons un retour d’information sur les réseaux/marques d’affiliation avec lesquels le partenaire potentiel a déjà travaillé.

3SNET dispose salon de discussion en ligne spécial où les représentants des différents réseaux d’affiliations communiquent. Il est possible d’y obtenir des informations et un retour sur ses performances. Si vous souhaitez rejoindre ce salon de discussion, écrivez-nous et nous vous y ajouterons !

Quoi qu’il en soit, les responsables de 3SNET et les annonceurs contrôleront en permanence la qualité du trafic de nos nouveaux éditeurs au cours de la phase initiale de notre collaboration.

SiGMA : Comment gérez-vous la détection et la prévention des fraudes ?

Alex Miller : Le réseau 3SNET est strictement opposé à tout type de trafic frauduleux : incitations, combines, cappers, etc.

Le trafic de chaque éditeur est soumis à des contrôles manuels et automatisés, y compris des contrôles conjoints avec l’annonceur.

Nous n’acceptons pas la fraude, non seulement de la part des personnes qui nous sont affiliées, mais aussi de la part de nos annonceurs. Si un annonceur accepte des avantages d’une quelconque nature ou de participer à une action frauduleuse, nous sommes obligés de refuser et nous ne procédons pas au lancement de l’offre.

Cependant, nous devons admettre que les technologies modernes permettent aux fraudeurs de s’améliorer et de continuer à essayer d’attirer à eux le trafic obtenu frauduleusement. Si cela se produit, la situation est discutée et réglée avec l’annonceur. 3SNET refuse de recevoir de l’argent. Un éditeur reconnu comme fraudeur perd le paiement et est banni définitivement.

SiGMA : Quelle valeur ajoutée apportez-vous ?

Alex Miller : La valeur qu’apporte 3SNET est surtout sa réputation, largement méritée depuis 2016. Les efforts investis autrefois pour créer un réseau d’affiliation honnête avec des services de qualité portent leurs fruits.

Cela s’explique notamment par le fait que nous travaillons sur le long terme. Nous ne sommes pas intéressés par des vérifications ponctuelles, mais par une coopération longue et fructueuse avec les annonceurs, tout en soutenant et en augmentant les revenus de nos éditeurs. Nous sommes entièrement responsables de nos services et de la qualité du trafic proposé et, si nécessaire, nous défendons les paiements et les intérêts de nos éditeurs et les aidons à se développer.

Grâce à cela, les commentaires que nous recevons des annonceurs montrent que nous avons le taux de fraude le plus bas possible (presque zéro !) et un rendement élevé.

SiGMA : Comment gérez-vous les litiges entre annonceurs et affiliés ?

Alex Miller : Nous sommes présents sur le marché depuis de nombreuses années et avons acquis l’expérience nécessaire pour garantir qu’il n’y ait pas de problèmes entre les annonceurs et les éditeurs.

Chaque conflit est traité séparément. Le plus souvent, les problèmes concernent la qualité du trafic fourni. S’il s’avère que le trafic est effectivement de mauvaise qualité, nous essaierons d’en trouver les raisons et nous sanctionnerons cet éditeur. En revanche, si l’annonceur n’est pas tout à fait correct, nous prenons parti pour la qualité du trafic et nous demandons que les paiements nécessaires soient effectués. En général, tout est résolu de manière pacifique. Néanmoins, au cours de notre histoire, nous avons été confrontés à des cas où nous nous sommes séparés non seulement de fraudeurs, mais aussi de certains annonceurs.

SiGMA : À quoi ressemble votre affilié idéal ?

Alex Miller : La première chose qui me vient à l’esprit, c’est un trafic de qualité, régulier, et à un volume élevé. En outre, il est important pour cet organisme non seulement de pouvoir communiquer poliment, mais aussi de poser des questions, de justifier ses affirmations, de donner des arguments, ainsi que de répondre aux questions brièvement et sur le fond. Un affilié capable de planifier des volumes de trafic importants et de respecter les accords. En cas de problème, l’affilié ne disparaît pas et ne ment pas, mais il est prêt à engager un dialogue constructif et à trouver une solution commune.

SiGMA : Et l’annonceur idéal ?

Alex Miller : Le plus important est de disposer d’un large éventail de possibilités de réussite. En d’autres termes : un budget important, des options de paiement multiples et une large liste de sources acceptées.

La ponctualité est très appréciée : non seulement les rapprochements et les paiements sont effectués à temps, mais les informations sur les produits sont actualisées en temps et en heure (tarifs/GEOS/atterrissages/promotions, etc.). Il est également important de faire preuve de souplesse dans les tarifs ainsi que dans la résolution de problèmes difficiles.

SiGMA : Quels sont les problèmes et les solutions les plus difficiles auxquels vous êtes confrontés ?

Alex Miller : Il y a un mythe selon lequel travailler dans l’achat de médias est facile et amusant, ou l’idée que le marketing d’affiliation est un moyen rapide et facile de gagner d’énormes sommes d’argent. En conséquence, de nombreux débutants se lancent. Or, ils ne savent pas d’où vient le trafic et ne sont prêts qu’à appuyer sur les boutons du distributeur automatique de billets. Nous sommes conscients que, pour obtenir un trafic de haute qualité et attirer de nouveaux utilisateurs sur les sites web des annonceurs, il est nécessaire non seulement d’avoir des connaissances et des compétences, mais aussi d’être “un bourreau de travail, résistant au stress” 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Il en va de même pour les partenaires, mais aussi pour l’équipe du réseau 3SNET ! Il est très difficile de trouver de nouveaux employés qualifiés, curieux et motivés. En général, il s’agit de trois personnes différentes. De nombreux candidats qui postulent à nos offres d’emploi pensent à tort qu’être un affilié ou un gestionnaire de compte dans un réseau d’affiliations consiste à s’amuser et à passer du temps à des conférences. Il s’agit de ventes, de prestation de services de qualité, de discipline, d’analyse, de processus et de chiffres.

Le deuxième défi est celui des nouvelles technologies et de la variété des services à améliorer, non seulement pour les webmasters honnêtes, mais aussi pour les fraudeurs. Trouver de nouvelles méthodes pour prévenir la fraude complique le marché, car il faut consacrer davantage de ressources à la vérification.

Par conséquent, les annonceurs deviennent plus méfiants et imposent des KPI irréalistes. Malheureusement, les conditions les plus strictes ne garantissent pas un trafic de qualité. Par conséquent, même les affiliés qui travaillent honnêtement et efficacement peuvent rejeter une offre. Nous essayons d’expliquer aux annonceurs que les indicateurs de performance ne doivent pas être extrêmement stricts.

D’ailleurs, concernant uncap, nous aimerions voir autant d’offres que possible de la part des annonceurs (si nous avons assez de trafic !). Nous ne voulons que des produits mûrs, bien pensés, avec des versements réguliers, une inscription facile et une variété de conditions !

Nous essayons de soutenir nos annonceurs autant que possible en les aidant à investir dans leurs plateformes ! Parce que nous sommes des professionnels !

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 1 an
Andjelka Jovanovic
il y a 1 an
Content Team
il y a 1 an
Content Team
il y a 1 an