fbpx

SiGMA

« Le Brésil est un pays très particulier » – Flávio Figueiredo, iGaming Brazil

Posté Mai 30, 2022 08:00 Category: Affiliate Grand Slam , Casino , En ligne , Posté par Darlene

L’interview de Flávio Figueiredo, PDG de iGaming Brazil / iGaming Media, est le dernier entretien Affiliate Grand Slam

Flávio Figueiredo nous parle d’iGaming Brazil et d’iGaming Media, de l’importance qu’ils accordent au référencement et de la meilleure manière de cibler les consommateurs brésiliens, que vous soyez une entreprise locale ou internationale – découvrez son parcours.

Comment est-ce que iGaming Brazil a décollé ? Que faites-vous ?

iGaming Brazil est un portail d’informations sur les paris B2B. Il englobe les paris sportifs, les casinos, la couverture d’événements, etc.

Le site a été fondé début 2019 et s’est rapidement démarqué par sa pensée novatrice et grâce à ses partenariats dans l’industrie.

Qu’est-ce qui distingue iGaming Brazil des autres Portails multimédias du pays ?

Les portails de médias spécialisés au Brésil fonctionnent de manière très particulière.

Lorsque nous avons commencé à cibler ce marché, nous avons voulu faire quelque chose de nouveau. Notre objectif était de proposer des idées et des réflexions que l’on ne trouvait pas encore dans le segment des paris B2B.

Nous vivons dans un monde de plus en plus visuel – nous cherchons donc à produire des interviews vidéo lors des principaux événements à travers le monde. Nous établissons des partenariats avec des pilotes de sport automobile pour faire connaître notre marque, mais aussi l’univers iGaming en général. Nous avons trouvé des espaces que nous pouvions occuper, et c’est là qu’iGaming Media est né.

En février, la Chambre des députés du Brésil a voté en faveur de la légalisation des jeux de hasard. Qu’en pensez-vous ?

C’est un grand pas vers la réglementation, mais il y en aura d’autres. Le point positif, c’est que nous voyons avancer ce long processus réglementaire. Il y a du progrès. Le Brésil est un pays de plus de 210 millions d’habitants, et ses habitants aiment déjà jouer. Chaque année, ils dépensent des milliards de reais dans cette industrie… le pays continuera d’évoluer.

La plupart des internautes brésiliens effectuent des recherches dans leur langue maternelle. Pour les cibler efficacement, un bon référencement est donc nécessaire. Quelle importance accordez-vous au SEO ?

C’est primordial ! Je plaisante d’ailleurs souvent en disant que nous écrivons pour Google et non pour le lecteur.

Le web et les évolutions technologiques nous obligent à travailler notre SEO. C’est un outil clé pour toute entreprise qui veut exister ou survivre dans n’importe quel marché où il y a de la concurrence.

Je travaille avec les backlinks depuis 2016 – j’ai ressenti la demande du marché pour une entreprise spécialisée dans ce domaine. C’est de ce besoin qu’est né iGaming Media.

Comment vous assurez-vous un classement élevé dans les moteurs de recherche ?

Certaines entreprises s’attendent à des résultats rapides. Mais lorsque l’on travaille avec le SEO (backlinks), il faut garder en tête que les fruits de ce travail ne se récoltent pas du jour au lendemain.

Le système a besoin de temps pour que le résultat soit visible.

Il est important de travailler avec le client (bookmaker) car nous analysons son site web. Nous combinons la stratégie du client à de bonnes pratiques de référencement, et inévitablement le résultat finit par apparaitre !

En plus du référencement, nous utilisons la publicité. C’est un avantage…

Quel rôle joue iGaming Media dans les back-links et le référencement au Brésil ?

iGaming Media est une entreprise véritablement brésilienne.

Le Brésil est très particulier. Au sein d’un même pays on trouve différentes cultures, différents dialectes, différents climats…

Bien connaître le pays, savoir quels mots et quel type de marketing utiliser dans différents états fait toute la différence. Cela peut être la cause de l’échec ou du succès d’une entreprise.

Existe-t-il des différences techniques entre le référencement pour le Brésil et le référencement pour les États-Unis et l’Europe ?

Tout à fait ! Il s’agit après tout d’un marché de 8,5 millions de kilomètres carrés prêt à consommer n’importe quel produit.

Le Brésil se caractérise par la consommation. Le marché brésilien peut être considéré comme l’un des plus développés au monde.

Je pense que le marché brésilien ressemble plus au marché américain qu’au marché européen, en raison de ses caractéristiques naturelles.

Le Brésil couvre une superficie de 8,5 millions de kilomètres carrés – c’est pays dans lequel coexistent différentes cultures et dialectes. Qu’est-ce que cela signifie, pour les entreprises internationales ciblant les consommateurs brésiliens ? Et pour les entreprises locales?

Cela signifie que les entreprises qui arrivent au Brésil devront étudier ce pays.

Le Brésil est le seul pays d’Amérique du Sud dont la langue officielle est le portugais. Et le portugais parlé au Brésil n’est pas le même qu’au Portugal ou en Angola. Il est unique.

Le Brésil, c’est bien plus que la samba et le football. Nous avons des descendants allemands dans le sud du pays, des descendants africains dans le nord-est, et des descendants indiens dans le nord.

Les entreprises étrangères devront « brésilianiser » leurs produits et services pour faire face à la compétition.

Pouvez-vous nous présenter le travail de diffusion et les stratégies des entreprises qui rejoignent le marché brésilien ?

Oui ! Les entreprises arrivent au Brésil avec l’idée de présenter leur marque sur les maillots des équipes de football et les panneaux publicitaires.

Cela ne suffit pas.

Lorsque le joueur/client est sur Internet, il ne se souvient pas du nom de l’entreprise qu’il a vu passer en regardant le match. Il utilisera les moteurs de recherche pour rechercher un site de paris sportifs et en choisira un qui sera bien référencé. La société aura beau dépenser des millions de dollars pour apposer son nom sur le maillot de l’équipe, le joueur dépensera son argent chez un autre bookmaker.

C’est alors qu’iGaming Media entre sur le terrain…

Avez-vous déjà participé à un évènement SiGMA ? SiGMA Europe, Afrique, Asie ou Amériques – à quel salon assisterez-vous en 2022, si le Covid-19 le permet ?

Je n’ai personnellement encore jamais participé à un évènement SiGMA. Nous avons créé l’entreprise en 2019 et notre premier partenariat média avec SiGMA date de début 2020… puis la pandémie est arrivée.

Mais nous serons présents à Toronto avec un stand, et à Malte à la fin de l’année !

Parlez-nous un peu de vous – après tout, les affaires se font avec des personnes, pas seulement avec des entreprises ! Quels sont vos passe-temps, votre livre ou citation préférée ? Est-ce que vous vous jouez ?

Je suis un journaliste devenu entrepreneur. Je travaille et je fais ce que j’aime.

En tant que citoyen brésilien, j’aime regarder et jouer au football avec mon fils de 11 ans. Je suis marié et j’habite à São Paulo.

Pendant mon temps libre, j’aime jouer aux jeux vidéo. En ce moment je lis deux livres : « Living on the Edge » (un livre sur la Formule 1) et « Companies built to win » de Jim Collins.

Pour en savoir plus sur SiGMA Affiliate Grand Slam, cliquez ici.

SiGMA-AGS-Betsio

Rejoignez-nous à SiGMA Amériques – Toronto:

Toronto est une plaque tournante idéale pour la croissance de SiGMA en Amérique du Nord. Lors de cet évènement, les différents acteurs des industries des jeux terrestres, des jeux en ligne et des paris sportifs profiteront de nombreuses opportunités de réseautage et de développement commercial. L’initiative du groupe SiGMA permettra aux pionniers de l’industrie du continent de créer des liens lors de ces 3 jours de réseautage, d’ateliers et de remises de prix. Pour en savoir plus sur les possibilités de parrainage, de prise de parole ou sur la participation à cet événement ou à d’autres, nous vous invitons à contacter Sophie : [email protected].

Related Posts

Le jeu en ligne aux…

Les jeux d'argent et de hasard en ligne aux Philippines pourraient être menacés. Un sénateur a présenté lundi un projet…

PlayUp évalué à 350 millions…

Depuis sa fusion avec une société d'acquisition à vocation spéciale, IG Acquisition Corp (IGAC), l'entreprise australienne PlayUp est désormais cotée…

« La qualité plutôt que la…

L'interview de Tihomir Kljajic, Responsable Affiliation chez NicheStack, est le dernier entretien Affiliate Grand Slam Tihomir Kljajic est à la…