fbpx

SiGMA

Le jeu en ligne aux Philippines est en danger : un sénateur demande son interdiction

Posté Sep 22, 2022 17:09 Category: Asie , En ligne , Réglementation , Posté par Sharon Singleton

Les jeux d’argent et de hasard en ligne aux Philippines pourraient être menacés. Un sénateur a présenté lundi un projet de loi demandant leur interdiction pure et simple à la suite d’une augmentation des enlèvements et des crimes violents

Le projet de loi 1281 du chef de la majorité au Sénat, Joel Villanueva, interdirait toutes les formes de jeux d’argent en ligne. Il prévoit une peine de prison pouvant aller jusqu’à six mois et une amende pouvant aller jusqu’à 500 000 PHP, selon les médias locaux. .

Ce projet de loi vise à interdire les jeux d’argent en ligne et le placement de paris via Internet (ainsi que toute forme d’activité de jeu en ligne) afin d’empêcher la détérioration de la morale et des valeurs du pays. Il faut encourager les gens à travailler au lieu de compter sur un jeu de hasard. Stopper la dépendance, c’est sauver des vies a déclaré Villanueva.

Selon une source de l’industrie locale, la menace est sérieuse car le projet de loi bénéficie d’un soutien bipartisan. Cette source a également déclaré s’attendre à ce que les lois sur les jeux illégaux soient renforcées pour empêcher les sites offshore de cibler les Philippines.

Les Philippines : un chef de file

Les Philippines sont un chef de file dans la réglementation des jeux d’argent en ligne en Asie, bien qu’elles aient soufflé le chaud et le froid envers l’industrie. Le président Rodrigo Duterte s’est prononcé contre les dangers des jeux d’argent en ligne lorsqu’il a pris ses fonctions en 2016. Mais peu de temps après, le régulateur du secteur (la Philippines Amusement and Gaming Corp ou PAGCOR) a elle plutôt cherché à améliorer la réglementation et à augmenter les recettes fiscales grâce au Philippines Offshore Gambling ou POGO.

Grâce au POGO, les entreprises ne peuvent offrir leurs services qu’à l’extérieur du pays. Elles ont fait leurs preuves, mais le boom qui en a résulté a également entraîné une augmentation de la criminalité liée à l’immigration : les Chinois affluaient dans le pays pour travailler dans des entreprises ciblant la Chine continentale.

Le Covid a ralenti les activités POGO mais le secteur a de nouveau fait la une des journaux car le pays est maintenant ouvert et ses activités relancées.

La Répression PAGCOR

La semaine dernière, PAGCOR a déclaré souhaiter travailler avec d’autres organismes d’application de la loi pour aider à éradiquer la vague d’enlèvements actuelle. Pour le président de PAGCOR, Alejandro Tengco, les crimes donnent une mauvaise réputation à l’industrie et mettent en danger les acteurs légitimes.

Le régulateur a appelé à la coopération de l’industrie pour éliminer les opérateurs illégaux et a menacé de révoquer les licences de toute entreprise qui enfreindrait la loi.

La police nationale des Philippines a déclaré plus tôt ce mois-ci qu’elle avait enregistré 27 cas d’enlèvement cette année, dont 20 liés au POGO.

LES 300 SPARTIATES

Après un triomphe en Asie et en Europe, AGS emmène 300 de ses meilleurs affiliés à Malte pour un voyage de luxe tout compris. L’événement aura lieu du 14 au 18 novembre, lors de SiGMA Europe.

Pour en savoir plus sur les 300 Spartiates, cliquez ici.

 

Related Posts

Le jeu en ligne aux…

Les jeux d'argent et de hasard en ligne aux Philippines pourraient être menacés. Un sénateur a présenté lundi un projet…

« La qualité plutôt que la…

L'interview de Tihomir Kljajic, Responsable Affiliation chez NicheStack, est le dernier entretien Affiliate Grand Slam Tihomir Kljajic est à la…

Playtech : croissance continue au…

Playtech, société cotée au Royaume-Uni, a déclaré qu'elle s'attendait à des résultats solides et continus au S2 malgré l'incertitude macroéconomique,…