SiGMA

Malte : l’île n’est plus sur liste grise

Posté Nov 15, 2022 17:01 Category: En ligne , Europe , Réglementation , Posté par Sharon Singleton

Malte a fait de nombreux efforts pour être retirée de la liste grise du GAFI… mais des défis subsistent, selon le PDG de la Malta Gaming Authority (MGA)

Carl Brincat, nommé à la tête de la MGA en janvier de l’année dernière, s’est exprimé lors d’un panel le premier jour de SiGMA Europe : il faut, avant même de penser à innover, s’assurer que les fondations sont bien construites.

Une fois que les fondations sont solides, nous pouvons aller de l’avant a-t-il déclaré lors du panel. Différents intervenants discutaient de ce que Malte pourrait mettre en place pour conserver sa position prééminente dans les juridictions mondiales iGaming. 

L’île de Malte retirée de la liste grise

Malte n’est plus sur la liste grise du Groupe d’action financière (GAFI) depuis le mois de juin.

Le GAFI avait cité, entre autres problèmes, le manque de réglementation pour lutter contre l’évasion fiscale. Brincat et d’autres panélistes ont tous convenu que, même si Malte n’est plus sur liste grise, l’industrie reste confrontée à des difficultés.

Les panélistes ont ainsi exprimé leur déception face à la récente publication du rapport d’évaluation supranationale des risques 2022 de la Commission européenne, qui a attribué aux jeux en ligne la note de facteur de risque la plus élevée (pour le financement du terrorisme et l’AML).

En comparaison, les casinos terrestres ont reçu une note de 2 pour le risque AML.

Un manque de compréhension

Pontus Lindwall, président et PDG du groupe Betsson, s’est dit très déçu par le rapport. Selon lui, la Commission européenne ne comprend pas les contrôles imposés à l’industrie du jeu.

D’autres panélistes ont également exprimé leur inquiétude face au classement, affirmant qu’il n’était pas logique que, malgré une réglementation toujours croissante, le niveau de risque perçu ait augmenté.

Bien que l’industrie (à Malte et dans toute l’Europe) fasse l’objet d’une surveillance accrue, les panélistes ont convenu que l’île avait un grand potentiel pour aller de l’avant.

Enrico Bradamante, président d’iGen, a mis en avant la solide base de compétences et de connaissances : L’ensemble de l’écosystème maltais est sans égal. Les entreprises ont de nombreuses raisons de choisir Malte… il y a bien plus d’avantages qu’une simple licence MGA.

Rejoignez-nous : 14 – 18 novembre 2022 à MALTE

C’était l’un des premiers pays européens à réglementer le secteur des jeux ! Malte est une plaque tournante du commerce mondial, un choix évident pour la présence de SiGMA en Europe et une base solide pour l’avenir de l’iGaming. L’île offre une pléthore de perspectives aux investisseurs et aux entrepreneurs qui cherchent à façonner l’avenir de cette entreprise de plusieurs milliards de dollars.

Related Posts