L’évènement SiGMA ouvre ses portes au Kenya

Content Team il y a 1 an
L’évènement SiGMA ouvre ses portes au Kenya

Le représentant du gouvernement Peter Mbugi, directeur de la Commission de contrôle des paris et des licences, donnera une conférence au Sommet SiGMA Afrique. Il nous parlera de la réglementation du marché des jeux au Kenya

SiGMA Kenya a commencé ce matin. Ce premier événement SiGMA en Afrique marque le début d’une année civile chargée pour la société.

Les participants peuvent s’attendre à une exposition aux stands soigneusement sélectionnés et à des conférences animées abordant les tendances et les défis qui attendent le marché africain des jeux (réglementation, conformité, essor des jeux en ligne…). Le deuxième jour sera consacré aux eSports et aux paris sportifs, avec un accent sur la stratégie web et les solutions de paiement.

Consultez l’agenda pour plus d’informations sur les panels et les conférences qui auront lieu pendant les deux jours de la conférence.

SiGMA reçoit des délégués du Betting Control and Licensing Board (Commission de contrôle des paris et des licences) du Kenya

Kenya Ministry-SiGMA

Parmi les intervenants figureront également M. Peter Mbugi, directeur du Betting Control and Licensing Board, John Kamau Kungu, cofondateur de BetConsult Africa, et Richard Monday, vice-président d’Opera.

Un certain nombre de directeurs, de membres du conseil d’administration et d’inspecteurs des jeux du Betting Control and Licensing Board (ministère de l’Intérieur et de l’Administration nationale du Kenya) seront également présents, notamment Dr Jane Makau, présidente du conseil d’administration.

À 13h20, les participants au Start Up Pitch s’affronteront pour obtenir des financements et opportunités de mentorat. Assistez aux présentations mettant à l’honneur nos trois verticales : SiGMA, AIBC et AGS (sur la scène principale). Les gagnants seront annoncés en direct à 15 heures.

Un hackathon de trois jours axé sur le Metaverse a débuté le 16 janvier. Il est organisé par Metaverse Architects et bat déjà son plein : 86 participants s’efforcent de résoudre des problèmes et d’apprendre à développer en utilisant le seul protocole open source décentralisé au monde, qui alimente le Metaverse Decentraland.

Le hackathon a suscité un intérêt sans précédent. Il y a plus de 150 candidats en lice mais il n’y aura qu’un seul gagnant. Cela témoigne de l’intérêt croissant de l’Afrique pour la technologie blockchain.

Les délégués se réuniront plus tard dans la soirée pour des cocktails de réseautage, et pour déguster une cuisine d’inspiration méditerranéenne au restaurant Harvest.

 

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 1 an
Andjelka Jovanovic
il y a 1 an
Content Team
il y a 1 an
Content Team
il y a 1 an