fbpx

SiGMA

Avec les nouvelles réglementations, le ciel est la limite pour les jeux d’argent en Afrique

Posté : Nov 10, 2020 08:59 Category: Afrique , Interviews de Cadres ,

Le marché des jeux de l’Afrique du Sud peut défier n’importe quel plateau de jeu sophistiqué dans le monde avec son propre plateau dynamique

Africa's Part in the International Online Gaming Industry | E-PLAY AfricaLa réglementation est convaincante lorsque les investisseurs envisagent un investissement offshore. Sans une réglementation forte, les investisseurs sont vulnérables aux charlatans qui profitent de l’occasion. En raison de son potentiel, qui dépend de la taille de sa population et des revenus qui en découlent et qui sont disponibles sur tout le continent, l’Afrique pourrait facilement devenir la prochaine grande zone, bien sûr, au cours des prochaines années, en ce qui concerne l’industrie du gaming. Le fait que l’industrie des jeux d’argent dans les pays africains soit en pleine croissance explique pourquoi le gaming et l’Afrique sont à la limite du possible. Posséder le potentiel et disposer des cadres nécessaires pour l’explorer sont deux choses différentes. Votre partenaire local doit connaître les lois et les procédures locales et savoir comment obtenir la licence nécessaire. Il doit également posséder les connaissances, les relations et l’expérience nécessaires pour vous aider à vous orienter dans l’industrie des jeux d’argent dans la juridiction de votre choix.

Le marché des jeux d’argent d’Afrique du Sud est propulsé par un plateau de jeu très dynamique qui peut rivaliser avec le plateau de jeu le plus sophistiqué au monde. À l’exception des courses de chevaux qui existaient en tant qu’activité sportive, toutes les autres formes de jeux de d’argent ont été officiellement interdites par la loi sur les jeux de 1965, mais le jeu en Afrique du Sud est restreint depuis 1673. Avec le rétablissement du régime démocratique en 1994, toutes les formes de jeux d’argent ont été légalisées. Le National Gambling Board (NGB) a été créé en 1996. Il est chargé de surveiller la réglementation de l’industrie du jeu dans tout le pays et a également pour mission de préserver l’intégrité de l’Afrique du Sud en tant que citoyen du monde responsable.

 

South Africa Warns Punters over Illegal Online GamingLa Loi Nationale sur les Jeux d’Argent de 1996, qui a créé le Conseil national des jeux d’argent, prévoit la réglementation des activités de jeu et la promotion de normes et de standards uniformes en matière de jeux d’argent dans tout le pays. La loi nationale de 2004 qui apporte des modifications de la loi sur les jeux d’argent a remplacé la loi de 1996 sur les jeux d’argent. Les licences sont délivrées par les neuf provinces qui composent l’Afrique du Sud, chacune ayant son propre conseil des jeux et étant supervisée par le National Gambling Board. Créée en 2000, la Loterie Nationale Sud-Africaine effectue en moyenne cinq millions de transactions par semaine et ses recettes devraient atteindre 2,33 milliards de rands en 2019.

Le Western Cape Gambling and Racing Board (WCGRB) est le plus grand fournisseur de paris en ligne d’Afrique du Sud et il faut obtenir une licence auprès de l’un des conseils des jeux de la province pour pouvoir proposer des paris en ligne. Les commissions des jeux d’argent de Guateng, Eastern Cape, Free Stage, Kwazulu Natal, Mpulanga, North West, Limpopo et North Cape ont la prérogative de délivrer des licences dans leurs régions. La licence nationale est généralement réservée à ceux qui en font la demande en tant que fabricant, fournisseur et prestataire de services de maintenance ou à ceux qui souhaitent travailler dans le secteur des jeux d’argent. Les deux licences peuvent être délivrées par les commissions provinciales des jeux d’argenr et peuvent être consultées sur le site web approprié.

PwC, un cabinet d’audit international, dans sa sixième édition annuelle de l’industrie du gaming intitulée « Gambling Outlook for South Africa : 2017-2021 », passe en revue l’industrie des jeux d’argent avec des prévisions et des analyses détaillées. Sur la base des informations et des données reçues du National Gambling Board et de la Casino Association of South Africa, les revenus bruts des jeux d’argent en Afrique du Sud devraient passer de 27 milliards de rands en 2016 à 35 milliards de rands en 2021, soit une augmentation annuelle composée de 5,1 %. Les taxes et prélèvements sur les jeux d’argent connaîtront un taux annuel composé de 5,2 %, soit 3,5 milliards de rands d’ici 2021.

Strong Criticism Heard Against New South African Gambling Bill -Les paris sportifs sont la deuxième catégorie de jeux d’argent en Afrique du Sud, derrière les casinos. Les paris sportifs ont augmenté de 21,3 % en 2016 pour atteindre 2,9 milliards de rands, soit plus de trois fois les 847 millions de rands de 2012. Les paris sportifs comprennent les paris sur les résultats des loteries et des jeux similaires qui ont gagné en popularité et ont également contribué à la croissance des paris sportifs GGR. Outre les événements sportifs réguliers, les grands tournois internationaux tels que la Coupe du monde de la FIFA, la Coupe du monde de rugby et les championnats européens augmentent encore le volume des paris. Pour l’ensemble de la période de prévision, les paris sportifs GGR devraient augmenter à un taux annuel composé de 12,3 % pour atteindre 5,2 milliards de dollars en 2020.

L’industrie des Jeux d’Argent sud-africaine continue de contribuer à l’économie par la création d’emplois, l’expansion continue du capital et le paiement d’impôts au gouvernement provincial et national. L’industrie des jeux d’argent en Afrique du Sud fait le bonheur des investisseurs et le retour sur investissement (ROI) est très élevé. Pour les investisseurs qui souhaitent venir en Afrique, l’Afrique du Sud représente une bonne destination d’investissement dans l’industrie des jeux d’argent.

Paroles de John Bamidele, fondateur de gbc.ng, un portail d’information numérique de premier plan sur les jeux d’argent en Afrique. Bien expérimenté dans le domaine des jeux d’argent en Afrique, John a été journaliste pendant deux décennies, travaillant dans la presse écrite et les médias électroniques, écrivant sur le sport, le marketing, la communication marketing, le tourisme et la politique

À propos du remaniement du site Web SiGMA: 

Le Groupe SiGMA est heureux d’annoncer le lancement de son site web remanié. Le site est actuellement disponible en 5 langues : anglais, russe, mandarin, portugais et espagnol. Il est prévu d’ajouter 5 autres langues au cours des prochains mois, à savoir le français, le thaï, le coréen, le japonais et l’hindi. 

Related Posts

« Notre goût pour le défi…

L'interview de Spiros Karamouzis et Christoforos Lagios, Co-Fondateurs d'iGEM Ltd, est le dernier entretien Affiliate Grand Slam Spiros Karamouzis et…

BGaming diminue le temps de…

L'équipe de développement de logiciels BGaming vient de mettre au point un algorithme de compression d'image. Celui-ci réduit de 55…