Le Japon annonce son premier casino

Content Team il y a 1 an
Le Japon annonce son premier casino

Un complexe de casinos – qui comprendra des restaurants, des boutiques, des installations de spa et des lieux de divertissement – a été approuvé alors que le Japon annonce son intention d’ouvrir son premier casino. Après de nombreuses délibérations, qui ont duré des années, le projet de construction a suscité des réactions mitigées et de nouvelles controverses. Il y a des aspects positifs (comme l’augmentation des recettes provenant du tourisme) mais aussi des craintes liées aux risques de dépendance au jeu (les Japonais ont déjà un sérieux problème d’addiction au jeu) et de crime organisé.

Les groupes d’aide aux joueurs dépendants ont fait part de leurs “vives inquiétudes” concernant ce projet. Une lettre ouverte a été envoyée aux représentants du gouvernement, faisant état d’une augmentation soudaine des demandes d’aide de la part de jeunes qui sont devenus dépendants aux jeux d’argent en ligne.

Les citoyens japonais devront payer une taxe de 6 000 yens pour chaque 24 heures passées dans le casino. Une partie de cette taxe sera reversée à des mesures de lutte contre la dépendance au jeu, selon un fonctionnaire d’Osaka.

Le complexe de casinos sera construit à Osaka, dans la partie ouest de la ville portuaire. La plupart des hauts responsables politiques se sont prononcés en faveur de la construction du complexe et la demande d’un référendum local permettant au public de décider de l’issue du projet a été rejetée par la chambre des députés. Les autorités locales d’Osaka ont confirmé que le projet de 1,8 milliard de yens (13,4 milliards de dollars américains) devrait être achevé en 2029. Le ministre Tetsuo Saito, chargé du Tourisme et des Infrastructures, a déclaré que le projet avait été approuvé après “un examen approfondi des différents points de vue”. “Le nombre de visites de joueurs japonais sera plafonné et les membres de la famille pourront demander à ce qu’un proche soit interdit de casino” a précisé M. Saito.

Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a déclaré que le complexe favoriserait le développement de la région d’Osaka et “deviendrait une base touristique qui diffuserait le charme du Japon dans le monde entier”.

La troisième économie mondiale

Le marché des jeux d’argent au Japon est estimé à 20 milliards de dollars par an (si trois complexes de casinos sont construits). Un certain nombre des plus grands exploitants de casinos ont fait pression sur les autorités japonaises pour qu’elles approuvent la construction du premier complexe, qui pourrait générer d’importants bénéfices et recettes fiscales pour le gouvernement japonais.

Le Japon est la troisième économie mondiale, mais aussi la seule grande économie mondiale ayant interdit les casinos. L’approbation a été défendue par le parti libéral-démocrate de Kishida, qui a passé des années et déployé beaucoup d’efforts pour obtenir la légalisation des casinos. En 2016, une loi a été adoptée pour légaliser l’industrie du jeu. Le Parlement a ensuite adopté une loi autorisant la construction de centres intégrés, comme le nouveau complexe d’Osaka.

En 2018, suite à l’adoption de la loi, un sondage national a indiqué que 64,8 % des personnes interrogées s’opposaient aux projets de construction de casinos. 27,6 % y étaient favorables. Un sondage réalisé ce mois-ci par le journal économique Nikkei a révélé que 45 % des habitants d’Osaka étaient favorables à la construction du nouveau centre intégré, mais que 38 % des personnes interrogées s’y opposaient.

MGM Resorts va exploiter son premier casino au Japon

Le complexe d’Osaka sera géré par la branche japonaise de MGM Resorts International et par Orix, une société de services financiers. Plus de 20 entreprises locales participeront à l’opération en tant que sous-traitants. Outre un casino, le complexe (qui sera construit sur l’île artificielle de Yumeshima) comprendra un hôtel, une salle de conférence internationale, des installations d’exposition et un théâtre.

Le gouvernement d’Osaka estime que le projet créera 15 000 emplois. Jusqu’à 20 millions de visiteurs japonais et étrangers devraient fréquenter le complexe chaque année, générant un chiffre d’affaires de plus de 520 milliards de yens. 80 % proviendront directement des casinos.

Le Japon est une nation de joueurs passionnés : les courses de chevaux, de bateaux, de motos et de vélos keirin rapportent des milliards de dollars par an. Le pachinko, un jeu semblable au flipper présent dans 7 600 salons à travers le pays, a généré 14,6 milliards de yens de ventes en 2020 selon le livre blanc sur les loisirs du Centre de productivité du Japon.

Articles

FaZe Clan entre dans l’Histoire de l’esport

Furia choisit Malte pour son expansion stratégique en Europe

PRESSE : SiGMA Amériques – le Festival de l’iGaming aura lieu à Sao Paolo du 14 au 18 Juine

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 1 an
Andjelka Jovanovic
il y a 1 an
Content Team
il y a 1 an
Content Team
il y a 1 an