46 joueurs professionnels chinois ont été bannis de Dota 2

Content Team il y a 1 an
46 joueurs professionnels chinois ont été bannis de Dota 2

La nouvelle a été annoncée hier soir dans un tweet : 46 joueurs professionnels de Dota 2 ont été bannis en raison de “violations de l’intégrité de l’eSport”. La liste des joueurs a été publiée par Perfect World.

Valve et Perfect World (dont le partenariat avait permis à Dota de voir le jour en Chine, mais aussi la série Counter Strike) n’ont pas été très loquace en ce qui concerne les bannissements.

Leur durée varie : elle va d’un an à une interdiction à vie pour 21 joueurs. Ils ne pourront plus participer aux tournois officiels de Dota 2.

Pourquoi les joueurs de Dota 2 ont-ils été bannis ?

Les raisons de ce bannissement massif n’ont pas été clairement révélées. Une seule cause a été évoquée : des violations de l’intégrité, un terme quelque peu ambigu. On peut entendre, dans l’univers professionnel de Dota 2 en Chine, la recrudescence des rumeurs qui couraient déjà depuis quelques années… des rumeurs avançant que des matchs ont été truqués.

21 players have received a lifetime ban with an additional 25 also inflicting bans.

Récemment, lors de Lima Major, l’équipe chinoise Knights avait été accusée d’avoir truqué des matchs. Depuis, tous ses membres ont été suspendus. Le tournoi avait fait couler beaucoup d’encre en raison de performances suspectes et de cotes particulièrement étranges, qu’on a dit être influencées par de gros flux d’argent.

Matchs truqués

Certaines spéculations visent les Knights, qui ont également fait l’objet d’allégations de tricherie. Sur certaines séquences CAM, on pouvait voir des joueurs utilisant des moniteurs secondaires. Tous les joueurs des Knights présents sur la liste sont visés par l’interdiction à vie.

Les Knights avaient déjà mis à la porte quatre joueurs, et l’équipe a été rebaptisée Artic Penguins quand leurs remplaçants (qui ont également été bannis) avaient rejoint l’équipe.

Des joueurs d’EHOME, une autre équipe chinoise dont les performances ont été incontestablement décevantes, ont également été bannis à vie. Le reste de l’équipe a été sanctionné par des interdictions de jeu qui varient dans la durée.

Les conséquences

En conséquence, deux équipes ont été rendues non compétitives en raison de la sévérité des sentences. Il y aura d’autres conséquences, la ligue chinoise DPC étant à la recherche de deux nouvelles équipes composées de joueurs autorisés à participer à des compétitions. Il n’y a pas encore eu de nouvelles concernant le processus qui déterminera ces nouvelles équipes.

Cette réaction très invasive de Valve et Perfect World pourrait permettre d’éradiquer les activités criminelles qui, selon les rumeurs, gangrènent la scène chinoise de Dota. Cependant, les actions qui suivront et leurs implications détermineront l’efficacité des mesures qui ont été prises.

SiGMA Eurasie

Dubaï est un autre marché important pour l’eSport. Ces dernières années, les Émirats arabes unis ont investi massivement dans leur propre écosystème de jeu. Leur objectif : devenir rapidement un leader du secteur (à l’instar du jeu chinois). Pour bien comprendre l’industrie et rester à la pointe des tendances, participez au Sommet SiGMA Eurasie du 13 au 16 mars. Lors de l’évènement, vous pourrez rencontrer des intervenants de premier plan et des innovateurs de l’industrie. Vous pourrez profiter de nombreuses opportunités de réseautage et repartirez avec un trésor exceptionnel de connaissances.

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 11 mois
Andjelka Jovanovic
il y a 11 mois
Content Team
il y a 11 mois
Content Team
il y a 11 mois