SiGMA

Les Jeux dans le Métaverse : un gros boom dans 5 à 6 ans selon Coinpoint

Posté Nov 04, 2022 12:39 Category: Deep Tech , En ligne , Startup , Posté par Content Team

Les jeux d’argent en ligne sont passés des ordinateurs de bureau aux smartphones… et le métaverse pourrait bien devenir le prochain champ de bataille des parieurs, selon Oron Barber, le PDG de Coinpoint

Il a certainement été difficile d’ignorer l’appel du métaverse cette année.

Il y a douze mois, le géant des réseaux sociaux Facebook s’est rebaptisé “Meta” – un nom reflétant son intention d’explorer des mondes virtuels qui relient les entreprises aux consommateurs du monde physique.

Le changement a suscité un regain d’intérêt pour le Métaverse. Microsoft, Alphabet et même Netflix explorent désormais les mondes numériques.

Au cours des cinq premiers mois de l’année 2022, les investissements dans le Métaverse ont dépassé 120 milliards de dollars. C’est plus du double des 57 milliards de dollars de recettes récoltées en 2021, selon un rapport de McKinsey.

Projections de croissance des jeux dans le Métaverse

En septembre, Research and Markets a évalué le marché du métaverse à 41,9 milliards de dollars en 2020 ; ce chiffre devrait atteindre 1 200 milliards de dollars d’ici 2030, avec un TCAC de 40,4 % sur une décennie.

Des entreprises comme Qualcomm et Nvidia investissent également de l’argent dans cet espace, utilisant des fonds de capital-risque. Même Google a investi plus tôt cette année 39,5 milliards de dollars dans un fonds de capital-investissement axé sur des projets métavers.

L’univers du Jeu rejoint également à son rythme le métaverse. La plupart se déroulent dans un monde virtuel du nom de Decentraland.

Du jeu de poker gratuit (ICE Poker) au casino Atari, les parieurs s’habituent peu à peu à l’idée de jouer toute la nuit dans des lieux virtuels.

Mais, pour Barber, l’adoption massive des jeux d’argent prendra encore du temps. Il pourrait s’écouler encore cinq à six ans avant que “les choses ne décollent vraiment”.

Les jeux dans le métaverse : peu d’utilisateurs

Le PDG de Coinpoint affirme que le principal problème avec le métaverses aujourd’hui vient du fait qu’il y a encore trop peu d’utilisateurs actifs.

Un rapport du 15 octobre du Wall Street Journal cite des documents internes : Meta a dû réduire son objectif mensuel d’utilisateurs actifs pour Horizon Worlds, qui est passé de 500 000 (d’ici la fin de cette année) à 280 000 ces dernières semaines… et maintenant à moins de 200 000.

Les plates-formes de Métavers populaires Decentraland et The Sandbox ont dû, en octobre, faire face aux rumeurs selon lesquelles leurs mondes métavers enregistraient de faibles nombres d’utilisateurs actifs quotidiens.

Très peu de personnes sont actives dans les différents Métaverses aujourd’hui en raison de l’absence de solutions dans l’espace et d’une technologie immature, a-t-il déclaré. Les mondes virtuels pixélisés et vides découragent les utilisateurs.

C’est toujours compliqué, lent, moche et dans certains cas pas du tout convivial a-t-il résumé.

Les jeux dans le métaverse : de grands espoirs

Mais Barber a malgré tout de grands espoirs pour cette technologie.

Mon conseil est de commencer maintenant. Tout comme nous sommes passés du bureau au mobile, il y aura une transition du mobile au Web3 eGaming a-t-il déclaré à SiGMA.

Barber pense qu’une fois que le métaverse sera plus orienté vers l’utilisateur et plus facile à utiliser, son adoption augmentera.

Une fois que les joueurs et les opérateurs auront découvert l’espace, alors la technologie, les différents fournisseurs et les solutions de paiement suivront.

Barber est un membre actif de la communauté de la crypto et du jeu en ligne depuis 2013. Son entreprise planifie, conçoit et construit maintenant des mondes numériques. C’est comme une passerelle vers le web3.

Son conseil à toute personne intéressée par le domaine est simplement de se lancer, d’essayer et d’expérimenter avec le Web3… et surtout de chercher des moyens de se renseigner à ce sujet, car l’éducation est la clé.

Rejoignez-nous : 14 – 18 novembre 2022 à MALTE

C’était l’un des premiers pays européens à réglementer le secteur des jeux ! Malte est une plaque tournante du commerce mondial, un choix évident pour la présence de SiGMA en Europe et une base solide pour l’avenir de l’iGaming. L’île offre une pléthore de perspectives aux investisseurs et aux entrepreneurs qui cherchent à façonner l’avenir de cette entreprise de plusieurs milliards de dollars.

 

Related Posts