Tabcorp est accusé d’avoir autorisé un mineur à participer à des jeux d’argent

Content Team il y a 1 an
Tabcorp est accusé d’avoir autorisé un mineur à participer à des jeux d’argent

Tabcorp et le Preston Hotel sont accusés d’avoir permis à un mineur d’accéder à un terminal de paris électroniques. Ces accusations pourraient aboutir à une amende combinée allant jusqu’à 325 409 dollars si les deux entreprises étaient reconnues coupables de tous les chefs d’accusation.

De multiples infractions ont été commises en mai et en septembre de l’année dernière ; un jeune de 16 ans a été autorisé à accéder et à participer à des activités de paris. La Commission de contrôle des jeux et des casinos de l’État de Victoria (VGCCC) a retenu 15 chefs d’accusation visant l’établissement et 8 concernant le plus grand opérateur de jeux d’Australie, Tabcorp.

La Directrice des jeux de la VGCCC, Glorija Kuzman, a qualifié les accusations de “très préoccupantes” et a déclaré avec véhémence que l’accès des mineurs aux jeux d’argent était “l’un des méfaits les plus graves”.

Mme Kuzman a ensuite réaffirmé la position de la VGCCC à l’égard de tous les détenteurs de licences de jeu dans l’ensemble de l’État :

[ils] ont l’obligation légale de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher les enfants de jouer. Tous les établissements de jeux doivent s’assurer qu’ils n’acceptent pas de pari de la part d’un mineur et doivent demander une pièce d’identité à toute personne qu’ils soupçonnent d’être mineure.

Elle a également confirmé que la VGCCC a mené et continuera de mener des enquêtes concernant d’autres sites et opérateurs (ce qui impliquera très certainement d’autres mesures réglementaires).

Ceci se produit alors que l’industrie australienne, dont le chiffre d’affaires s’élève à 25 milliards de dollars, fait l’objet d’un contrôle approfondi de tous les aspects de ses activités. De nombreuses législations pourraient être modifiées.

L’Australie a l’un des taux de participation au jeu les plus élevés au monde mais cette industrie présente aussi le risque le plus élevé, au niveau international, de favoriser le jeu compulsif.

Victoria, Australia.
Victoria, Australie

Récemment, la répression réglementaire s’est concrétisée par l’interdiction globale d’utiliser des cartes de crédit, quelle que soit l’activité de jeu, ainsi que par l’imposition de limites de temps réglementaires dans les casinos et sur les plateformes en ligne. Ces mesures ont été activement soutenues par les leaders du secteur, y compris par Tabcorp.

Des amendes de plus en plus importantes ont également été infligées, à la suite de la mise en lumière de pratiques tout simplement scandaleuses dans le secteur et de lacunes inacceptables en matière de sécurité et de respect de la réglementation, comme dans le cas présent.

Des pratiques aussi peu scrupuleuses font actuellement l’objet d’une enquête dans l’ensemble du secteur, mais le nombre même d’infractions incite beaucoup de gens à se demander si ce secteur très lucratif est réellement capable de se conformer à la loi. Les cas de pratiques illicites semblent se multiplier, ce qui les rend encore plus difficiles à combattre.

Une approche réglementaire différente pourrait s’avérer nécessaire, une solution devant être trouvée de toute urgence, notamment en raison des problèmes additionnels liés au blanchiment d’argent et au terrorisme, qui représentent un risque de plus en plus important pour un secteur national aussi puissant.

SiGMA Asie

Il y a tant d’opportunités pour ce secteur dynamique et ses innovations à Manille. SiGMA a choisi la capitale philippine, brillamment animée, pour son évènement SiGMA Asie en juillet. Le Sommet vous réserve une pléthore d’opportunités de réseautage de premier ordre.

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 10 mois
Andjelka Jovanovic
il y a 10 mois
Content Team
il y a 10 mois
Content Team
il y a 10 mois