Publication du livre blanc britannique : 91 réponses

Content Team il y a 1 an
Publication du livre blanc britannique : 91 réponses

Le livre blanc devrait être publié sous peu : le Parlement britannique a publié 91 réponses relatives aux amendements de la Loi sur les jeux de hasard, par l’intermédiaire de la Commission chargée des Comptes publics. Les réponses font état d’avis “divers et contradictoires” concernant l’approche réglementaire. L’objectif était d’évaluer la réglementation des jeux d’argent au Royaume-Uni et de suivre les progrès en la matière.

Livre blanc : les réponses aux préoccupations

Les amendements à la loi de 2005 (Gambling Act) sur les jeux de hasard devraient être rendus publics sous peu. Les thèmes abordés dans le livre blanc comprendront les limites d’âge et la vérification de l’identité des joueurs en ligne, la sécurité et la protection des utilisateurs, l’ampleur des dommages liés au jeu, ainsi que les efforts de l’autorité de régulation pour rester en phase avec les nouvelles technologies et l’innovation. La publicité et le parrainage sont également considérés comme des questions importantes. Une mise à jour visant les jeux d’argent terrestres devrait suivre, la loi n’ayant pas changé depuis 2005.

Il va sans dire que l’arrivée des jeux d’argent en ligne a entraîné des problèmes supplémentaires, certains joueurs britanniques utilisant les services de sociétés se trouvant hors du pays. Les réponses écrites ont été adressées par la Commission des Comptes publics au ministère de la Culture, des Médias et des Sports.

Différentes autorités ont été consultées : le Conseil des jeux et paris, l’Autorité britannique des courses hippiques et le Conseil des loteries. Les opérateurs de jeux en ligne et d’autres parties prenantes ont également soumis des réponses à l’enquête, notamment Flutter Entertainment, bet365, Bally’s Corporation, Metropolitan Gaming et 888 Holdings.

Contexte

Le livre blanc a encore été retardé en raison des changements au sein du gouvernement britannique. Trois Premiers ministres ont dirigé le pays en un an et les réformes ont dû attendre. Des rumeurs selon lesquelles l’ancienne Première ministre Liz Truss envisageait d’abandonner la publication du Livre blanc avaient circulé.

Le Premier ministre Rishi Sunak a confirmé que la publication du livre blanc était imminente, son examen étant terminé.

“Nous continuons de demander des changements importants. Les normes de sécurité des jeux doivent être améliorées, mais ces changements doivent être ciblés pour protéger la petite minorité de joueurs qui est à risque ou vulnérable, et ne pas interférer avec le plaisir de l’écrasante majorité qui aime parier en toute sécurité et de manière responsable.”

“Nous avons déjà demandé la mise en place d’un médiateur pour améliorer les recours des consommateurs. Nous nous sommes engagés auprès des ministres précédents. Il est temps que le gouvernement mette fin à cette incertitude préjudiciable et publie le livre blanc dès que possible.”

Articles

Le secteur britannique des jeux se prépare à un bilan peu encourageant au quatrième trimestre

Publication imminente des réformes sur les jeux d’argent au Royaume-Uni

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 9 mois
Andjelka Jovanovic
il y a 9 mois
Content Team
il y a 9 mois
Content Team
il y a 9 mois