SiGMA

Les actifs numériques s’apparentent à des jeux d’argent selon la commission parlementaire britannique

Posté Mai 18, 2023 16:01 Posté par Lea Hogg Traduit par Amandine I
Catégorie: Deep Tech, Europe, Réglementation,
Posté Mai 18, 2023 16:01 Catégorie: Deep Tech, Europe, Réglementation, Posté par Lea Hogg Traduit par Amandine I

Les membres de la commission parlementaire du Trésor britannique, présidée par Harriett Baldwin – MP (membre du Parlement), ont demandé que les crypto-monnaies soient réglementées de la même manière que les jeux de hasard. Les actifs numériques n’ont « aucune valeur intrinsèque » selon eux. Le consensus est que le commerce des crypto-monnaies représente un investissement à haut risque. Au sein de la commission du Trésor, des inquiétudes ont été exprimées quant à la volatilité du secteur.

Les événements de 2022 ont mis en lumière les risques de l’industrie des crypto-actifs pour les consommateurs. L’absence de valeur intrinsèque, l’énorme volatilité des prix et l’absence d’intérêt social perceptible rapprochent davantage les échanges de crypto-monnaies (comme le bitcoin) des jeux d’argent que d’un service financier. Il convient donc de les réglementer en tant que tels. – Harriet Baldwin MP, Présidente de la commission du Trésor

Des députés de tous les bords politiques britanniques ont participé au débat et ont unanimement convenu que l’industrie des crypto-monnaies devait être encadrée légalement.

Un adulte britannique sur dix détient des crypto-actifs

La commission du Trésor a examiné les raisons pour lesquelles les actifs numériques présentent des risques importants pour les consommateurs. Ses membres estiment que l’échange de crypto-monnaies s’apparente à une forme de pari plutôt qu’à un service financier ordinaire. Les consommateurs doivent non seulement être conscients de la volatilité des prix, mais aussi comprendre que la légalisation du marché ne signifie pas que les crypto-monnaies sont sûres. Les consommateurs ne sont pas protégés dans la situation actuelle alors que l’administration fiscale britannique (HM Revenues and Customs) estime qu’un adulte britannique sur dix détient des actifs numériques.

En réaction, les leaders de l’industrie ont défendu le secteur. Ivan Ivanchenko, PDG de Phinom Digital (une plateforme d’échange d’options de crypto-monnaies), a déclaré : « Assimiler l’échange de crypto-monnaies à un jeu d’argent serait un pas en arrière pour les aspirations du Royaume-Uni en matière de monnaie numérique ».

Reconnaître l’importance des nouvelles technologies

Un rapport présenté à la commission reconnaît la nécessité et le potentiel des nouvelles technologies qui permettent au marché des crypto-monnaies de s’intégrer au secteur des services financiers. Des recommandations ont été formulées pour que le gouvernement et les régulateurs travaillent main dans la main avec toutes les parties prenantes et se tiennent au courant des évolutions du secteur.

Nos recherches montrent que l’intérêt pour les actifs numériques continue de croître à un rythme soutenu, en particulier chez les jeunes investisseurs. Près de la moitié (47 %) des personnes interrogées dans le cadre de notre dernière enquête Wealth Index ont déclaré détenir au moins quelques actifs numériques, contre un tiers il y a six mois. Chez les moins de 24 ans, ce chiffre atteint presque les deux tiers (65 %). – Mike Stimpson, conseiller financier chez Saltus

Stimpson ajoute que, si le secteur des crypto-monnaies est extrêmement volatil, il présente des avantages comme des inconvénients : « Il est très difficile de déterminer la juste valeur des crypto-monnaies. Ceci, combiné à l’immaturité du secteur et au manque de régulation, signifie qu’il y a un risque significatif pour les investisseurs. Comme pour tout investissement, les investisseurs en crypto-monnaies doivent être conseillés. Un conseiller professionnel pourra les aider à élaborer un plan financier, avec un portefeuille diversifié, afin de générer les rendements permettant de concrétiser ce plan » a-t-il expliqué.

Le Parlement européen a donné son « feu vert » au projet de loi MiCA

La loi sur les marchés des crypto-actifs – Markets in Crypto Assets – devrait entrer en vigueur l’année prochaine, selon le Parlement européen. La loi MiCA protégera les investisseurs contre la criminalité financière et la volatilité des marchés. Elle permettra de réglementer les actifs numériques de la même manière que les services financiers traditionnels.

Lorsqu’elle était secrétaire d’État à l’Économie il y a quelques années, Harriet Baldwin avait déclaré « Notre ambition est d’être le premier centre FinTech au monde ».

 

Articles

Les actions de NeoGames montent en flèche après l’acquisition d’Aristocrat pour 1,2 milliard de dollars

Fusions et acquisitions – Microsoft rachète Activision Blizzard

Aristocrat lance la première salle d’exposition de jeux aux Philippines

PRESSE :  SiGMA Amériques – le Festival international de l’iGaming aura lieu à São Paulo du 14 au 18 juin

 

Articles

Un accord pour le premier…

Les autorités japonaises ont donné leur accord pour le développement du premier casino du Japon, à Osaka, marquant ainsi une…

Le groupe SiGMA rouvre ses…

Le message du fondateur du Groupe, Eman Pulis : Cette semaine est spéciale pour le groupe SiGMA, car l'entreprise a rouvert…

Le point sur le futur…

Related Companies, une importante société de développement immobilier, a dévoilé un plan révisé de son ambitieux projet : le Casino…