Shares reçoit 90 millions de dollars pour son application de négociation d’actions

Content Team il y a 9 mois
Shares reçoit 90 millions de dollars pour son application de négociation d’actions

La startup fintech Shares a réussi à lever 90 millions de dollars américains pour son application de négociation d’actions, renforçant ainsi sa position sur le marché.

Actuellement réservée aux résidents du Royaume-Uni, l’application Shares est prête à étendre ses services à toute l’Europe suite à l’obtention de l’autorisation de l’autorité de régulation française. Shares vise à conquérir de nouveaux marchés tout en respectant les réglementations de l’UE.

Shares – une approche sociale unique pour les opérations boursières

Shares se distingue des autres applications mobiles de trading en intégrant un aspect social à sa plateforme. Les utilisateurs peuvent suivre leurs amis, commenter leurs transactions, participer à des chats privés et rejoindre des communautés d’investisseurs chevronnés. Cet aspect social unique a contribué au succès de la startup, qui a attiré une base d’utilisateurs substantielle de 150 000 personnes au Royaume-Uni.

La plupart de nos utilisateurs sont des novices en matière d’investissement : 60 % d’entre eux ont moins de 25 ans. – Ben Chemla, cofondateur et PDG de Shares

La société a récemment obtenu une accréditation de l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution), le régulateur financier en France. Cela permet à Shares d’opérer en tant que fournisseur de services d’investissement dans le pays. Le lancement en France est prévu pour le mois prochain. Dans un premier temps, la création d’un compte par les utilisateurs nécessitera une invitation.

En plus de l’accréditation de l’ACPR, Shares a également reçu le statut PSAN (Prestataire de Services sur Actifs Numériques) de l’Autorité des Marchés Financiers. Cette désignation reconnaît officiellement Shares comme un prestataire de services d’actifs numériques, ce qui permet à la startup de proposer des échanges de crypto-monnaies.

Importance de la réglementation pour le commerce social

Exprimant sa satisfaction face aux récents progrès de l’entreprise, Benjamin Chemla, cofondateur et PDG de Shares, a reconnu les efforts considérables de l’équipe et a souligné l’importance des étapes réglementaires. M. Chemla a également annoncé le lancement prochain de la plateforme dans l’Union européenne, en juillet. L’accès sera dans un premier temps sur invitation uniquement.

Ces développements marquent un moment charnière pour Shares, qui définit son développement stratégique en vue de son expansion dans l’Union européenne. Grâce à ses fonctionnalités innovantes de trading social et à son engagement en faveur de l’accessibilité, Shares est sur le point de marquer de son empreinte les pratiques d’investissement traditionnelles et de rendre le trading boursier accessible à un public plus large à travers l’Europe.

Articles

L’accord de 75 milliards de dollars entre Microsoft et Activision évalué au tribunal

Fusions et acquisitions – Microsoft rachète Activision Blizzard

Saviez-vous que le Sommet SiGMA Forex se déroulera à Chypre en septembre ?

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 9 mois
Andjelka Jovanovic
il y a 9 mois
Content Team
il y a 9 mois
Content Team
il y a 9 mois