Une manette Xbox dans le sous-marin du Titanic

Content Team il y a 9 mois
Une manette Xbox dans le sous-marin du Titanic

Des rapports confirment que le sous-marin disparu utilisé pour visiter l’épave du Titanic était piloté à l’aide d’une simple manette de jeu. Cinq personnes se trouvent à bord et il leur reste un peu plus de 90 heures d’oxygène pour survivre. Les recherches se poursuivent.

L’intégration de manettes de jeu dans des véhicules réels, y compris militaires, est une pratique répandue depuis plus d’une décennie.

En 2008, les manettes de la Xbox 360 ont été mentionnées dans une annonce de recrutement de l’armée britannique montrant qu’elles pouvaient être utilisées pour faire fonctionner des véhicules aériens sans pilote. Ces manettes ont également été utilisées pour contrôler des robots de neutralisation des explosifs et munitions en Afghanistan en 2011.

Visite en sous-marin à 250 000 dollars par passager

Le sous-marin, qui transportait cinq personnes ayant payé 250 000 dollars chacune pour l’excursion, était équipé d’une manette de jeu vidéo pour la navigation. L’année dernière, OceanGate Expeditions, la société privée organisant l’excursion, a montré cette manette lors d’un documentaire télévisé. À l’époque, l’information avait laissé perplexe le journaliste David Pogue, qui avait qualifié la construction du sous-marin de “combinaison à la MacGyver”.

En 2017, l’USS Colorado de la marine américaine est devenu le premier sous-marin à utiliser des manettes Xbox 360 pour faire fonctionner des périscopes. Israel Aerospace Industries a incorporé des manettes Xbox dans son modèle de char de combat Carmel en 2020.

Cette adoption s’explique par le fait que les jeunes recrues sont généralement très familières avec les manettes de jeux vidéo, les interfaces utilisateur et l’ergonomie. Microsoft étant propriétaire de la marque Xbox, ses manettes sont compatibles avec divers systèmes d’exploitation informatiques, notamment Windows. Par conséquent, les organisations militaires du monde entier soulignent l’avantage qu’il y a à tirer parti de la formation existante et de la familiarité que les jeunes possèdent grâce à leur expérience des jeux vidéo.

Logitech G-F710

La manette utilisée dans le sous-marin était la Logitech G-F710, sortie en 2011. Logitech est réputé pour produire des accessoires de jeux vidéo de haute qualité. Cette manette se distingue notamment par sa fonctionnalité sans fil, qui repose sur une connexion Bluetooth. Par contre, toutes les applications militaires mentionnées précédemment utilisaient des manettes câblées, ce qui éliminait le risque de déconnexion ou de problèmes de transmission radio.

Bien que les causes de la disparition du sous-marin ne soient pas encore claires, il serait prématuré d’en attribuer la responsabilité à un élément spécifique. Dans les images montrant les visites guidées par Stockton Rush, le PDG d’OceanGate, la manette Logitech G-F710 semble avoir été modifiée. Toutefois, il est évident qu’elle fonctionne sans fil, puisque Rush la jette nonchalamment à travers le navire.

Les avis des clients sur la manette Logitech G-F710, vendue à 29,99 dollars, sont mitigés sur Amazon. Bien qu’elle fonctionne généralement bien, quelques commentaires font état de problèmes de déconnexion occasionnels dus à sa nature sans fil.

Un risque opérationnel

Le risque opérationnel correspond aux pertes causées. L’utilisation du contrôleur de jeu pour naviguer en sous-marin semble être un procédé défaillant et inefficace.

Quelles précautions ont été prises pour évaluer les risques opérationnels ?

Des questions se posent quant au type d’évaluation du risque opérationnel qui a été effectuée par les assureurs du navire. Des processus inadéquats et défaillants auront un impact considérable sur la réputation et l’avenir de toute entreprise qui n’a pas su gérer ce cas évident de risque opérationnel.

OceanGate mis en garde

OceanGate Expeditions, la société basée à Seattle qui est à l’origine de la disparition du sous-marin, a été mise en garde à plusieurs reprises au fil des ans au sujet de problèmes de sécurité potentiels. Elle a également été avertie que ses choix opérationnels et logistiques exposaient les passagers à des risques extrêmes.

Alors que les recherches pour retrouver le Titan se poursuivent, ces révélations mettent en lumière les inquiétudes soulevées par le développement du submersible et les différents points de vue concernant les mesures de sécurité – une aventure expérimentale dans toute sa splendeur.

Articles

Betsson annonce une nouvelle acquisition belge

L’Arabie saoudite investit 8 milliards de dollars dans le secteur des jeux et des sports électroniques

SiGMA s’installe au Brésil

PRESSE : SiGMA Asie aura lieu à Manille du 19 au 22 juillet.

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 9 mois
Andjelka Jovanovic
il y a 9 mois
Content Team
il y a 9 mois
Content Team
il y a 9 mois