Au New Jersey, la prolongation de cinq ans pose question

Content Team il y a 9 mois
Au New Jersey, la prolongation de cinq ans pose question

Le New Jersey restera une plaque tournante pour les jeux d’argent en ligne. Après une brève période d’incertitude – les législateurs ayant initialement prévu de limiter à deux ans l’extension des jeux de casino en ligne – le projet de loi a été modifié une nouvelle fois pour permettre une prolongation de cinq ans, en raison de la forte opposition des casinos locaux et des personnalités politiques favorables à la réglementation des jeux d’argent en ligne.

Aucune justification n’a été communiquée par les élus démocrates de l’État. Le raisonnement qui sous-tend le changement initial et sa modification ultérieure reste inconnu.

Prolongation de 5 ans au lieu de 10 ans

Nous essayons tous de comprendre ce qui s’est passé. – Don Guardian, ancien maire d’Atlantic City

La Chambre de commerce du sud du New Jersey a accueilli favorablement ce dernier changement, se félicitant de l’abandon de la prolongation initiale de deux ans. Elle a souligné l’importance d’une période de réautorisation plus longue pour permettre la croissance du secteur des jeux d’argent en ligne. Bien que l’extension de 10 ans souhaitée n’ait pas été approuvée, la prolongation de cinq ans offrira une stabilité suffisante pour que les opérations du secteur soient couronnées de succès.

Les casinos et les politiciens d’Atlantic City ont spéculé sur le fait que cette mesure pourrait permettre d’augmenter le montant des taxes sur les jeux perçues par l’État à l’avenir. Le taux d’imposition actuel est de 8 % sur les gains réalisés en personne dans les casinos, de 13 % sur les paris sportifs en ligne et de 15 % sur les jeux d’argent sur Internet.

L’avis de Mark Giannantonio

Mardi, Mark Giannantonio, président de l’Association des casinos du New Jersey, a déclaré que la prolongation de 10 ans prévue à l’origine dans le projet de loi était cruciale pour la poursuite des activités des casinos, mais il n’a pas commenté la prolongation de cinq ans.

La réautorisation du projet de loi sur les jeux en ligne pour 10 ans est vitale pour le succès continu de l’industrie des jeux dans le New Jersey et pour les programmes qui sont soutenus par les taxes collectées. – Mark Giannantonio

L’ancien maire, M. Guardian, a déclaré que le délai de deux ans pourrait dévaster ce secteur qui a été une réussite à Atlantic City. Il a rappelé que les jeux d’argent en ligne dans le New Jersey ont rapporté plus de revenus que dans tous les autres États où ils sont autorisés. Il est convaincu qu’aucune entreprise de jeux en ligne ne choisira d’investir de l’argent dans une activité dont la durée de vie est limitée à deux ans.

New Jersey
Le New Jersey est l’un des États où les jeux d’argent en ligne sont légalisés (SiGMA).

Depuis que le New Jersey a légalisé les jeux d’argent sur internet en novembre 2013, les opérateurs de casinos et leurs filiales en ligne ont gagné 6,29 milliards de dollars, selon l’Association américaine des jeux d’argent (American Gaming Association). Ce chiffre n’inclut pas l’argent des paris sportifs en ligne. Les jeux en ligne ont également constitué une source de revenus cruciale pour les entreprises et l’État pendant les périodes de fermeture dues au COVID-19.

Aux États-Unis, plusieurs États ont légalisé les jeux d’argent en ligne. D’autres n’ont légalisé que les paris sportifs.

Le Nevada, le Delaware, la Pennsylvanie, la Virginie-Occidentale, le Michigan et le New Hampshire sont d’autres États qui proposent des jeux d’argent en ligne réglementés.

Articles

FUSIONS ET ACQUISITIONS : Microsoft rachète Activision Blizzard

Savez-vous que le Sommet SiGMA Forex aura lieu à Chypre en septembre ?

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 9 mois
Andjelka Jovanovic
il y a 9 mois
Content Team
il y a 9 mois
Content Team
il y a 9 mois