Les joueurs de Toronto Ultra assurent leurs doigts à hauteur d’un million de dollars

Content Team il y a 1 an
Les joueurs de Toronto Ultra assurent leurs doigts à hauteur d’un million de dollars

Les joueurs de l’équipe professionnelle d’esports Toronto Ultra ont fait assurer chacun de leurs doigts individuellement pour une estimation combinée d’un million de dollars par joueur. L’équipe basée dans la capitale de l’Ontario a révélé cette nouvelle à l’occasion de l’annonce de son partenariat avec le géant des médias et des télécommunications Bell.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un phénomène nouveau, c’est certainement une première pour une équipe d’esports au Canada. Lorsque la nouvelle a été annoncée, Bell a publié une déclaration concernant cette initiative pionnière :

Les doigts sont essentiels au jeu. Ils permettent d’envoyer des messages, de taper sur le clavier, de jouer… L’équipe est désormais entièrement couverte pour le tournoi Major V de la ligue Call of Duty, parrainé par Bell, qui se déroulera à la fin du mois.

Le tournoi se déroulera dans la ville natale de l’Ultra, Toronto, du 25 au 28 mai, à guichets fermés. Cet événement marquera les débuts des doigts nouvellement assurés de Jamie “Insight” Craven, Tobias “CleanX” Jønsson, Thomas “Scrap” Ernst et Charlie “Hicksy” Hicks.

L’assurance des parties du corps est loin d’être une nouveauté dans le monde du sport et du spectacle : de nombreuses célébrités issues de divers secteurs d’activité ont souscrit à une police d’assurance. Jennifer Lopez a assuré des parties de son corps ; Fernando Alonso, deux fois champion du monde de Formule 1, a assuré ses pouces.

Il y a toute une série de raisons qui justifient de prendre de telles précautions, la plus importante étant de nature lucrative. La valeur accordée à une partie du corps iconique ou procurant un avantage sportif est importante. Dans de nombreux cas, des organisations et des établissements entiers dépendent de ces parties du corps.

Dans cette optique, une police d’assurance de 13 millions de dollars pour les pouces de Fernando Alonso ou même d’un million de dollars pour les doigts des membres de Toronto Ultra semble être du bon sens.

Avec cette annonce, l’équipe franchit une nouvelle étape et l’esport accède à un statut mondial proche de celui d’un sport international. Sujet très controversé il n’y a pas si longtemps, l’esport continue de s’affirmer comme un sport légitime avec un public international et un potentiel compétitif.

De nombreux organisateurs sportifs, organismes de réglementation et comités olympiques ont déjà reconnu l’importance croissante de l’esport et de ses événements. Cette affaire renforce l’importance des joueurs et la valeur de leurs capacités et de leurs talents.

L’évaluation étonnamment élevée suggère également une compréhension tangible de la dépendance de l’esport à l’égard des aptitudes. Le bien-être corporel et la performance sont exigés des joueurs pour que l’industrie compétitive puisse prospérer. Cela a longtemps été rappelé et honoré dans un grand nombre de sports déjà bien établis.

SiGMA Amériques

SiGMA Amériques arrive au Brésil en juin. Ce rendez-vous incontournable proposera une mine de connaissances sur le secteur, des orateurs de premier plan et des discours d’ouverture, ainsi qu’une pléthore d’opportunités de réseautage de premier ordre.

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 10 mois
Andjelka Jovanovic
il y a 10 mois
Content Team
il y a 10 mois
Content Team
il y a 10 mois