AUSTRAC entame une procédure civile contre Star pour des infractions « graves » à la LBC

Content Team il y a 1 an
AUSTRAC entame une procédure civile contre Star pour des infractions « graves » à la LBC

AUSTRAC, l’organisme de surveillance financière australien, lance une procédure civile contre le groupe Star Entertainment pour des infractions « graves et systémiques » aux lois liées à la lutte contre le blanchiment d’argent et contre le financement du terrorisme

Nous avons déposé plainte contre The Star Pty et The Star Entertainment QLD à la Cour fédérale peut-on lire dans un communiqué d’AUSTRAC.

La procédure fait suite à une campagne de contrôle de conformité dans l’ensemble du secteur datant de septembre 2019 ; elle avait conduit à une enquête visant The Star en juin de l’année dernière.

Le régulateur a détaillé les allégations : incapacité à évaluer correctement les risques de blanchiment d’argent et de terrorisme, à identifier les changements au fil du temps et à y répondre.

Le groupe n’a en effet pas inclus de systèmes appropriés pour gérer les risques ni réussi à établir un cadre permettant une surveillance par le conseil d’administration et la haute direction des réclamations.

Clients à haut risque

Des clients ont transféré de l’argent via des canaux de paiement qui n’étaient pas transparents et impliquaient des risques AML élevés. L’opérateur ignore d’où vient cet argent, et ne sait pas non plus s’il y avait un risque que les fonds viennent de flux financiers illicites.

Il n’a pas non plus examiné s’il était approprié de poursuivre une relation commerciale avec des clients à haut risque.

Les criminels chercheront toujours à exploiter le système financier pour blanchir leur argent et nuire à la communauté. Les entreprises sont la première ligne de défense de notre système financier et de nos communautés. Elles sont souvent les premières à être alertées des activités criminelles explique la PDG d’AUSTRAC, Nicole Rose. L’enquête d’AUSTRAC a identifié une multitude de problèmes, notamment une mauvaise gouvernance et des manquements dans la gestion des risques. L’entreprise doit avoir et maintenir un programme AML/CTF conforme.

The Star a déclaré prendre ses responsabilités en matière de lutte contre le blanchiment d’argent au sérieux et a coopéré avec le régulateur.

Nous transformons notre culture, transformons notre entreprise a déclaré Robbie Cooke, PDG de Star. Nous nous sommes engagés à nous améliorer, mais il reste encore beaucoup à faire.

Les casinos australiens se sont retrouvés sous les projecteurs à la suite d’un reportage réalisé par les médias locaux en 2019. Le rapport a révélé que Crown Resorts avait contribué à des pratiques de blanchiment d’argent dans ses casinos de Sydney.

Ces enquêtes ont été étendues à Star, qui a été considéré inapte à exploiter ses propriétés à Sydney et dans le Queensland.

Star a reçu une amende de 100 millions de dollars en Octobre du régulateur de la Nouvelle-Galles du Sud.

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 10 mois
Andjelka Jovanovic
il y a 10 mois
Content Team
il y a 10 mois
Content Team
il y a 10 mois