Le nouveau régulateur allemand commence à délivrer des licences de jeux d’argent

Content Team il y a 1 an
Le nouveau régulateur allemand commence à délivrer des licences de jeux d’argent

Une cinquantaine de demandes de licences envoyées par des fournisseurs de machines à sous et de poker en ligne seront évaluées par le Gemeinsamen Glücksspielbehörde der Länder (GGL), le nouveau régulateur allemand

Ronald Benter, PDG de GGL

La liste blanche officielle des opérateurs de jeux d’argent dans la juridiction allemande compte 25 nouveaux fournisseurs. D’autres licences sont conditionnées à la réception d’un dépôt de garantie.  Environ 600 demandes d’autorisation de jeux répondant aux exigences élevées fixées par la GGL ont été approuvées.

L’objectif de le GGL cette année est de contribuer à la transparence du secteur et de réprimer le jeu illégal.  L’autorité de régulation se concentre sur la protection des joueurs et la prévention de la dépendance au jeu. Le bureau du procureur, créé par le GGL, examine les sites de jeu. Près de 300 cas d’activités liées aux jeux d’argent illégaux ont été signalés et, à ce jour, près de 1150 sites ont été contrôlés par le régulateur.

Le PDG du régulateur allemand s’exprime sur les licences

Ronald Benter, PDG de GGL, a déclaré : Toutes les demandes ne sont pas admissibles. Souvent l’échec est dû à des exigences des simples, par exemple, s’il n’y a que des instructions en anglais pour le jeu. En Allemagne, nous attendons une meilleure coordination entre les prestataires et les studios.

Nous révoquerons les autorisations si nous constatons des violations graves a ajouté Benter. “Notre objectif est de créer des conditions de concurrence équitables pour tous les fournisseurs. Nous voulons nous assurer que le modèle économique consistant à proposer des jeux d’argent illégaux ou non conformes sur Internet ne soit pas rentable à long terme.

Contexte

Le GGL a pris en charge toutes les tâches de réglementation de l’iGaming le 1er janvier 2023. Sa mission est d’attribuer de nouvelles licences de jeu pour permettre aux opérateurs de contenu de fournir des services dans la juridiction.  Les nouvelles demandes feront l’objet d’un examen minutieux avant l’approbation et le renouvellement des permis.

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 10 mois
Andjelka Jovanovic
il y a 10 mois
Content Team
il y a 10 mois
Content Team
il y a 10 mois