Le Kenya, leader de l’adoption de l’iGaming

Content Team il y a 1 an
Le Kenya, leader de l’adoption de l’iGaming

Le Kenya est un terrain fertile pour les sociétés d’iGaming en quête d’expansion et de croissance. Le pays compte 56 millions d’habitants ; 50 % sont âgés de plus de 18 ans. Il s’agit d’un bassin de clients potentiels important.

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile au Kenya (61 %) est le plus élevé de la région subsaharienne, devant la Zambie (58 %), la Tanzanie (54 %) et le Nigeria (47 %). Plus de la moitié des utilisateurs de téléphones portables possèdent un smartphone. La vitesse de connexion internet médiane via les réseaux cellulaires est de 13,19 Mbps, et la vitesse médiane de connexion à l’internet fixe est de 8,58 Mbps.

La plus grande économie d’Afrique de l’Est

Le Kenya est la plus grande économie d’Afrique de l’Est. Le marché naissant des jeux d’argent en ligne était estimé, en 2020, à 40 millions de dollars américains. Avec un total de 2 milliards de dollars de revenus, les paris sportifs dominent le marché.

De nombreux Kényans passionnés de football soutiennent les clubs de la Premier League et les ligues européennes. Les opérateurs de paris sportifs agréés sont appréciés par la population locale. Le Kenya se classe au troisième rang (après l’Afrique du Sud et le Nigeria) pour ce qui est de la taille du marché des jeux d’argent en termes de revenus.

Le pays peut se targuer d’avoir le plus grand nombre de jeunes joueurs et le montant moyen de dépenses le plus élevé.

Terrestre ou en ligne

Le marché des casinos traditionnels est établi depuis longtemps. 30 établissements sont titulaires d’une licence et opèrent dans les villes principales. Les machines à sous se multiplient -il y en a plus de 1300 -et on peut trouver plus de 200 tables pour jouer à des jeux populaires tels que la roulette et le poker.

SportPesa a été le premier site de paris sportifs en ligne à recevoir une licence, il y a dix ans. GeoPoll confirme qu’il reste la plateforme de paris la plus populaire : 82 % des joueurs kényans déclarent avoir enregistré un compte chez l’opérateur de paris sportifs. Les autres opérateurs populaires sont Betin, Elitebet, Betika, Mcheza et Betpawa.

Viennent ensuite le poker en ligne et les jeux de casino en ligne… mais loin derrière : ce segment est en pleine expansion. Deux tiers des Kényans vivent dans des zones rurales, loin des points de vente autorisant les paris. Près de 90 % des joueurs ruraux parient donc en utilisant leur téléphone. L’économie locale est encore principalement basée sur l’argent liquide, avec un usage limité des cartes bancaires et de crédit traditionnelles.

Articles

iGaming au Ghana : un nouveau territoire

L’iGaming au Ghana

Share it :

Recommended for you
Content Team
il y a 10 mois
Andjelka Jovanovic
il y a 10 mois
Content Team
il y a 10 mois
Content Team
il y a 10 mois